Les Rochefortais racontent Les demoiselles

1966. Tombé amoureux de la Place Colbert et du Pont Transbordeur, le nantais Jacques Demy choisit de poser sa caméra à Rochefort pour son nouveau film, Les demoiselles de Rochefort.
C’est l’effervescence dans la ville de Nouvelle-Aquitaine qui voit débarquer costumes pastels, stars de cinéma françaises et internationales, et troupes de danseurs. Certains habitants, présents à l’époque du tournage, ont consigné leurs souvenirs dans de formidables archives. 

Avec l’aimable autorisation de ces témoins privilégiés et de leurs ayant-droits que nous remercions très chaleureusement, les Archives Rochefort Océan ont accepté de partager avec nous ces précieuses interviews. 

  • Paulette Dupuich, habilleuse sur le tournage pendant trois mois 

Gérard Gibeau, élève de 6e au lycée Pierre Loti en 1966

Jean-Louis Frot, opticien Place Colbert et Président du Ciné-club de Rochefort en 1966

  • En 1966, Jacques Demy accordait une interview au Chardon, le journal du lycée Pierre Loti. 

© Le Chardon, 1966, Fonds numérique Jean-Pierre Garnier, Archives Rochefort Océan

Photo de couverture : Paulette Dupuich, Grover Dale et Jacques Demy,
© Hélène Jeanbrau, 1966, Fonds numérique Archives Rochefort Océan

Partager cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À découvrir également