Les spectacles à ne pas rater !

22 juin

Grande scène – Corderie Royale – Rochefort

  •  20h30-21h30

Cérémonie d’ouverture de Sœurs Jumelles en hommage à  Joanna Bruzdowicz.

Présentée par la journaliste Emilie Mazoyer

A l’initiative de Présence Compositrices, la soirée est rythmée par la soprano Yara Kasti et le pianiste Ivan Foucher qui reprennent des œuvres de compositrices.
Jeanne Cherhal clôtura cette cérémonie avec un clin d’œil à Anne Sylvestre.

  • 22h00-23h30

Spectacle « L’une chante, l’autre pas » en hommage à Agnès Varda et à sa compositrice fétiche Joanna Bruzdowicz.

Avec Rosemary Standley (Moriarty), PR2B, Marie Oppert, Neïma Naouri et Suzane.

Les chanteuses interprètent des chansons évoquant la citation d’Agnès Varda, “Le futur des femmes, c’est ensemble”, dans un spectacle qui rend hommage à l’engagement de cette grande artiste. Un spectacle joyeusement féministe !

Accompagnées par les musiciens de Michel Legrand, sous la direction de Mathieu Herzog, et avec la participation exceptionnelle de la violoniste Anne Gravoin, quatre artistes d’univers artistiques divers reprennent des titres d’aujourd’hui et d’hier reflétant la résilience et le combat des femmes. Inspiré par le film d’Agnès Varda L’une chante l’autre pas, mis en scène par Judith Henry sur une idée de Rosalie Varda, ce spectacle est ponctué d’images d’archives de l’INA et de Ciné Tamaris qui mettent à l’honneur ces femmes inspirantes pour nous toutes.

 

23 juin  

  • 21h sur la Grande scène

>> PR2B et la rappeuse Sally ouvrent la soirée pour nous faire découvrir leurs univers respectifs. 

 Pauline navigue entre Image et Musique depuis toujours. Élève du cours Florent, puis diplômée de la Femis (filière réalisation), elle choisit ensuite de s’illustrer en chansons et vient de sortir son premier album “Rayons Gamma”, à la fois “brut, électronique et organique”. Devenue P.R2B, elle réalise ses clips elle-même et met ainsi son savoir-faire plastique au service de ses chansons  :  “un perpétuel continuum” d’où naît ce que la scène française a connu de plus intense depuis très longtemps. D’autant que le live est, pour elle, “cet endroit où ça brûle”. Fort.

Adoubée par Lord Esperanza et découverte par le grand public lors des premières parties d’Angèle,  Sally s’est construit un univers associant sonorités rap et hip hop.

>> IAM dans un spectacle inédit en musique et images

Le groupe IAM présente un show sur mesure pour et avec le festival, fusionnant les titres du Warrior Tour avec des images d’archives qui retracent l’histoire du groupe, l’un des plus mythiques du rap français.

 

  • 00h30- 2h

>> Arnaud Rebotini propose un DJ set de musique électronique.

>> Dombrance clôture la nuit avec sa grande fresque musicale autour de la Ve République.

  

24 juin

  • 21h sur la Grande scène

>> Le Labo de recherche Sony CSL

Sony CSL invite l’un de ses artistes à interpréter des compositions produites à l’aide de l’Intelligence Artificielle
Une démonstration de la façon dont les nouveaux outils permettent la réinvention artistique

>> Clou bricole à l’envie une chanson française aux accents pop inspirés.

>> Uèle Lamore présentera Loom, qui navigue entre indie, ambient et trip-hop.

A tout juste 27 ans, la musicienne et compositrice, également chef d’orchestre associée au sein du prestigieux London Contemporary Orchestra, a déjà collaboré avec des artistes d’univers variés (Etienne Daho, Max Cooper, Silly Boy Blue, Alfa Mist…). Elle présente pour la première fois son nouvel album “Loom”, une fresque narrative construite autour du modèle du poème symphonique, sensible et puissante.

 

> « Le Cinéma de Serge Gainsbourg »

Mis en scène et en images par Alex Beaupain. Avec Françoise Fabian, Clotilde Hesme, Dani, La Grande Sophie, Clou, Adrien Gallo, Pierre Guenard et Dominique Besnehard

Alex Beaupain signe un spectacle inédit autour du cinéma de Serge Gainsbourg, crée en résidence  à La Sirène (L’Espace Musiques Actuelles de l’Agglomération de La Rochelle). A travers des textes, des images d’archives, mais avant tout des chansons de Serge Gainsbourg , retour sur une carrière d’auteur compositeur impressionnée par la pellicule.
Avec les images et les sons d’INA madelen

> JB Dunckel (AIR) : “Aux sources de l’électro”

Le cofondateur du groupe Air improvise sur synthétiseur analogique. Produite par l’INA, cette création live est une performance musicale et audiovisuelle : le réalisateur Jaïs Elalouf, alias “DJ Oof”, spécialiste du vidéoclip d’archives synchronisées, remet en scène les fondateurs français de la musique électro à travers des images cultes.

 

25 juin

  •  21h30 au Clos Lapérouse

Spectacle de Stephan Eicher

A bord de son “Radeau des Inutiles”, Stephan Eicher se produit pour les Rochefortais.

 

 

 

Partager cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À découvrir également