Les mots de la musique à l’image

Atonale : la musique dite tonale est à la base de la musique occidentale depuis la Renaissance. Elle structure la musique avec des règles qui s’organisent autour de la note dite tonique, des gammes majeures et mineures… Quand ces règles ne sont plus respectées ou en partie contournées, on parle de musique tonale faible, voire de musique atonale. Souvent, elle paraît déstructurée à l’oreille ou même dissonante (nous entendons des “fausses notes”).

Bande originale (original soundtrack en anglais) : désigne la musique spécifiquement composée pour une œuvre.

Binaural : terme utilisé quand le son est spatialisé à 360 degrés, pour la VR par exemple.

Diégétique : terme utilisé pour les musiques et sons inclus dans les scènes, entendus par les personnages.

Extradiégétique : terme désignant les sons et musiques que seul le spectateur entend.

Musique empathique : qui suit les émotions des personnages.

Musique anempathique : qui apporte un contraste avec les images (par exemple, une musique douce sur des images violentes).

Score : terme anglais pour désigner l’ensemble des musiques d’une œuvre.

Son in : dont on voit la source à l’image (ex. : la voix des acteurs ou une radio qui diffuse un morceau).

Son hors champ / out : dont on ne voit pas la source mais qui est en rapport avec ce qu’il se passe (ex. : le bruit d’une voiture qu’un personnage entend sans que ladite automobile n’apparaisse à l’image)

Son off : dont on ne voit pas la source, sans rapport direct avec l’image (ex. : musique et voix off).

Sound design : l’art de concevoir comme un tout la partition sonore d’une œuvre, à travers les techniques utilisées mais aussi l’approche artistique.

Synchro : désigne les musiques pré-existantes qui sont utilisées au cinéma, dans les séries, les pubs…(ex. : “On ne change pas” de Céline Dion dans Mommy de Xavier Dolan).

Photo de couverture : © DR

Partager cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À découvrir également