Les Grands rendez-vous de l’édition 2022 

Du 22 au  26 juin, les amoureux de musique et d’image se retrouveront à Rochefort pour le festival Soeurs Jumelles qui s’articulera autour de différents temps forts pour le grand public comme les professionnels.

Les soirées

Dans un souci de transversalité et d’éclectisme, Sœurs Jumelles propose chaque soir plusieurs spectacles inédits en images, avec un univers musical différent, accessibles au grand public sur billetterie.

Avec les images et les sons de l’INA, et de sa plateforme de streaming madelen, partenaires de Sœurs Jumelles. 

Implantée sur le parking de la Corderie Royale, la grande scène peut accueillir jusqu’à 1500 personnes par soir. 

Un billet au tarif unique de 28€ permet d’assister à l’ensemble des spectacles proposés par soirée.

L’accréditation donne accès au spectacle.  

 

  • 22 juin à 20h30

Cérémonie d’ouverture suivie du spectacle « L’une chante, l’autre pas » en hommage à Agnès Varda et à sa compositrice fétiche Joanna Bruzdowicz.

Rosemary Standley (Moriarty), PR2B, Marie Oppert, Neïma Naouri interprètent des chansons évoquant la citation d’Agnès Varda, “Le futur des femmes, c’est ensemble”, dans un spectacle qui rend hommage à l’engagement de cette grande artiste.  Un spectacle joyeusement féministe !

Accompagnées par les musiciens de Michel Legrand, sous la direction de Mathieu Herzog, et avec la participation exceptionnelle de la violoniste Anne Gravoin, quatre artistes d’univers artistiques divers reprennent des titres d’aujourd’hui et d’hier reflétant la résilience et le combat des femmes. Inspiré par le film d’Agnès Varda L’une chante l’autre pas, mis en scène par Judith Henry sur une idée de Rosalie Varda, ce spectacle est ponctué d’images d’archives de l’INA et de Ciné Tamaris qui mettent à l’honneur ces femmes inspirantes pour nous toutes. 

La cérémonie d’ouverture de la seconde édition de Sœurs Jumelles est présentée par la journaliste musique Emilie Mazoyer. A l’initiative de Présence Compositrices, la soirée est rythmée par la soprano Yara Kasti et le pianiste Ivan Foucher qui reprennent des œuvres de compositrices. Jeanne Cherhal clôture cette cérémonie avec un clin d’œil à Anne Sylvestre.

Enfin, un ciné-concert du film People on Sunday réalisé par Robert Siodmak et scénarisé par Billy Wilder, est proposé en fin de soirée avec un live de Dominique Dumont accompagné par une chanteuse.

 

  • 23 juin  à 21h 

IAM dans un spectacle inédit en musique et images
Le groupe IAM présente un show sur mesure pour et avec le festival, fusionnant les titres du Warrior Tour avec des images d’archives qui retracent l’histoire du groupe, l’un des plus mythiques du rap français. 

+ PR2B et la rappeuse SALLY ouvrent la soirée pour nous faire découvrir leurs univers respectifs.  

Pauline navigue entre Image et Musique depuis toujours. Élève du cours Florent, puis diplômée de la Femis (filière réalisation), elle choisit ensuite de s’illustrer en chansons et vient de sortir son premier album “Rayons Gamma”, à la fois “brut, électronique et organique”. Devenue P.R2B, elle réalise ses clips elle-même et met ainsi son savoir-faire plastique au service de ses chansons  :  “un perpétuel continuum” d’où naît ce que la scène française a connu de plus intense depuis très longtemps. D’autant que le live est, pour elle, “cet endroit où ça brûle”. Fort.

Adoubée par Lord Esperanza et découverte par le grand public lors des premières parties d’Angèle,  Sally s’est construit un univers associant sonorités rap et hip hop.

+ Arnaud Rebotini propose un DJ set de musique électronique. 

+ Dombrance clôture la nuit avec sa grande fresque musicale autour de la Ve République.

  • 24 juin à 21h 

« Le Cinéma de Serge Gainsbourg » 

Françoise Fabian, Clotilde Hesme, La Grande Sophie, Clou, Adrien Gallo, Pierre Guenard et Dominique Besnehard rendent hommage au cinéma de Serge Gainsbourg dans un spectacle mis en scène et en images par Alex Beaupain.
Le mot d’Alex Beaupain : “Auteur, compositeur de bandes originales, réalisateur, amoureux des actrices, tailleur pour dames avec ses albums sur mesure pour comédiennes, Gainsbourg entretenait des liens multiples, complexes et passionnels avec le cinéma. À travers une sélection de textes et d’images d’archives de l’Ina, le spectacle met à l’honneur les chansons de l’artiste dont la carrière d’auteur-compositeur fut impressionnée par la pellicule.”

+ Uele Lamore
A tout juste 27 ans, la m
usicienne et compositrice, également chef d’orchestre associée au sein du prestigieux London Contemporary Orchestra, a déjà collaboré avec des artistes d’univers variés (Etienne Daho, Max Cooper, Silly Boy Blue, Alfa Mist…). Elle présente pour la première fois son nouvel album “Loom”, une fresque narrative construite autour du modèle du poème symphonique, sensible et puissante.  

+ Le Labo de recherche Sony CSL invite l’un de ses artistes à interpréter des compositions produites à l’aide de l’Intelligence Artificielle : une démonstration de la façon dont les nouveaux outils permettent la réinvention artistique. 

+ JB Dunckel (AIR) : “Aux sources de l’électro”
Le cofondateur du groupe Air improvise sur synthétiseur analogique. Produite par l’INA, cette création live est une performance musicale et audiovisuelle : le réalisateur Jaïs Elalouf, alias “DJ Oof”, spécialiste du vidéoclip d’archives synchronisées, remet en scène les fondateurs français de la musique électro à travers des images cultes.

  • 25 juin à 21h30

Le cinéma invisible par Stephan Eicher
Stephan Eicher présente une création inédite basée sur des scénarios de films, écrits par de grands noms de la littérature. Une création dans laquelle il met en musique deux textes lus par des comédiens, accompagnés en live par un duo de bruiteurs. Avec Lola Giouse, Marc Giouse, Samuel Hercule et Métilde Weyergans.

A bord de son Radeau des Inutiles, Stephan Eicher ouvre la soirée avec un concert.

Conception et curation Stephan Eicher – Textes Marcel Aymé, Alfred Döblin – Arrangements musicaux Reyn Ouwehand – Chorale du Conservatoire de Musique et de Danse de la communauté d’agglomération de Rochefort Océan – Bruitages Compagnie La Cordonnerie – Lumières Anton Weber – Son Fe- lix Laemmli – Régie spectacle Philippe Goulpeau – Confection automates Tony Decap   

→ au Clos Lapérouse, face au Quai Joseph Bellot

Les débats

Les enjeux et problématiques des filières Musique et Image sont discutés lors de tables rondes  organisées à l’Hôtel Mercure, exclusivement accessibles aux professionnels et aux étudiants accrédités (dans la limite des places disponibles).

→  Tous les jours – Hôtel Mercure – sur présentation de l’accréditation uniquement 

 Les thèmes abordés : 

QUAND LES OEUVRES DIGITALES BOULEVERSENT LA CRÉATION SONORE
Musique, sound-design ou voix off sont désormais des éléments narratifs de premier ordre, et contribuent à l’immersion du spectateur.rice dans le récit.

TOUR D’HORIZON DE LA SUPERVISION MUSICALE DANS L’AUDIOVISUEL ET LA PUBLICITÉ :
musique originale, catalogue préexistant, librairie musicale
Présentation du métier de superviseur.euse musicaux.ale qui permet le mariage entre musique et image, avec différents acteur.rice.s de l’industrie.

COMMENT L’A.I. PEUT ACCOMPAGNER LA CRÉATION MUSICALE OU VISUELLE ?
Les algorithmes peuvent-ils accompagner la création ?

L’ENJEU DES MÉTAVERS POUR LES CRÉATEURS
Comment la musique est-elle intégrée ? Quelles sont les problématiques en termes de droits d’auteurs ? Quelles sont les rémunérations des créateur.rice.s ? 

UN OUTIL PUISSANT DE DESIGN SONORE AU CINÉMA ET DANS LE JEU VIDÉO : LES GRM TOOLS / INA
Partage d’expériences sur cet outil de création et de spatialisation sonore innovant.

LA PRÉVENTION DES VIOLENCES SEXISTES ET SEXUELLES

LE RAP ET R’N’B SONT DEVENUS STRATÉGIQUES POUR TOUCHER UNE CIBLE JEUNE (15-35) : COMMENT  LES ANNONCEURS INTÈGRENT-ILS CETTE TENDANCE DANS LEUR STRATÉGIE DE COMMUNICATION ?

LA PRODUCTION DE MUSIQUE ORIGINALE DANS LES ŒUVRES AUDIOVISUELLES : DU FINANCEMENT AUX CONTRATS 

LES PRODUCTEUR.RICE.S AUDIOVISUEL.LE.S FACE AUX DROITS VOISINS

LA VALORISATION DU TRAVAIL DES CRÉATEUR.RICE.S SUR LES NOUVEAUX CANAUX DE DIFFUSION
La multiplication des formats des œuvres audiovisuelles et/ou musicales entraîne de nouveaux usages.

PRÉSENTATION DES DISPOSITIFS D’AIDE À LA MUSIQUE
Pour les longs-métrages, fictions, documentaires, courts-métrages, programmes audiovisuels musicaux, clips…

COMMENT ÊTRE ÉCO RESPONSABLE DANS NOS INDUSTRIES ? 

LES RÉSEAUX SOCIAUX OFFRENT AUX ANNONCEURS ET AUX ARTISTES DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS POUR COMMUNIQUER : QUELS SONT LES NOUVEAUX USAGES ET BRIEFS CRÉATIFS ?

LES DIFFUSIONS DES ŒUVRES FRANÇAISES À L’INTERNATIONAL
Comment les créateur.rice.s français.es continuent-il.elle.s de se démarquer par des créations de plus en plus audacieuses et singulières ? 

LA CHAÎNE DES DROITS : CHRONOLOGIE DES MÉDIAS ET SIGNATURE DE LA DIRECTIVE SMA / SACD
Comment le développement exponentiel des plateformes a bouleversé la chaîne des droits ?

LA QUESTION DES NFT / BLOCKCHAIN
Achat unique, reventes ou diffusion au public : le développement des NFT qui associent souvent musique et image pose de nouvelles questions sur la chaîne de droits.

DE L’ÉCRITURE AU MIX FINAL, COMMENT INTÉGRER LA MUSIQUE À UNE ŒUVRE AUDIOVISUELLE ?

LA PLACE DE LA MUSIQUE DANS LA FORMATION DES CRÉATEURS D’IMAGES

TOUR D’HORIZON DE L’UTILISATION DE LA MUSIQUE DANS LES JEUX VIDÉO
Comment les éditeurs de jeux vidéo intègrent-ils la musique dans leurs jeux, quels sont les enjeux artistiques et quel est le cadre juridique et financier ?

Les conversations artistiques

Semblables à de petits spectacles, avec des extraits vidéos, des lives musicaux et des interludes dansés, ces conversations sont ouvertes au grand public qui peut ainsi découvrir l’envers du décor.

Le Théâtre de la Coupe d’Or accueille les créateur.trice.s d’images et les compositeur.trice.s issu.e.s des différents domaines (pub, jeu vidéo, série, VR, cinéma, musique). Sur scène, ils racontent leur démarche artistique et partagent leurs expériences.

Seront présents : 

Benjamin Biolay et Philippe Almosnino, Audrey Ismaël, Julie Roué et Anne-Sophie Versnaeyen,  Emilie Simon, Charlotte Abramow et Suzane, les danseurs Nicolas Huchard et Sofiane Chalal, François Desagnat et Alexandre Azaria, Michèle Laroque, Jeanne Cherhal et Thierry Frémaux, Koki Nakano, Vladimir Cosma, JB Dunckel et Olivier Babinet, Pierre-Marie Dru et Erwan Kerzanet, Katia Boutin, Vincent Frèrebeau, Alex Jaffray.

En partenariat avec Kering,  un Talk Women In Motion sera proposé le 22 juin.

→ Théâtre de la Coupe d’Or – 101 Rue de la République –  accessible sur billetterie et sur présentation de l’accréditation, dans la limite des places disponibles.

Tarif  unique 12€ 

La journée des femmes

Solidaire du combat pour une meilleure représentation des femmes dans nos industries, Sœurs Jumelles leur offre une tribune pour valoriser leur expérience et donner à voir et à entendre leurs travaux. Le Festival instaure ainsi le 22 juin sa Journée des Femmes, intégralement dédiée aux professionnelles des deux filières, qu’elles soient débutantes ou confirmées. 

Malgré de belles initiatives depuis la libération de la parole et la prise de conscience récente des chiffres dans nos industries, le manque de visibilité des femmes, les inégalités salariales ou encore l’absence d’opportunités à carrières égales ou en sortie de formation font encore partie du quotidien des professionnelles des deux filières.

Face à ce déséquilibre et à des plafonds de verre persistants, Sœurs Jumelles veut valoriser le travail des créatrices, et favoriser les échanges entre les professionnel.le.s des filières Musique et Image, afin de trouver ensemble les solutions permettant plus d’inclusion.

Le 22 juin, avec la complicité de la Fondation des Femmes et de notre marraine Mercedes Erra, Fondatrice de BETC, Présidente du Conseil d’administration du Palais de la Porte Dorée, et avec le soutien de Kering, de Matmut et de la SNCF, Sœurs Jumelles organise une journée dédiée aux femmes pour ouvrir le Festival. Les associations, institutions et collectifs de femmes dans les filières Musique et Image sont conviés à nous rejoindre pour échanger et partager autour des différents temps forts de cette journée !

À partir de 15h, trois débats et trois ateliers permettent de dresser un état des lieux sur la place des femmes dans nos industries et d’identifier des propositions concrètes pour changer les choses.

Lors de cette journée, Brut assure la retransmission en direct des débats sur son application Brut Live.

Les projections

Des réalisateurs ou compositeurs de films de fiction, de documentaires mais aussi de séries ou d’animation, racontent la collaboration entre musique et image à l’issue de projections gratuites pour tous au cinéma Apollo Ciné 8. Chaque jour, 2 ou 3 projections sont proposées aux festivaliers.  

Au programme : 

Avant-première de la série Reuss 2022 de Mohamed Chabane et Théo Jourdain – direction musicale Proof – production Lizland pour France TV Slash.

Le Chant de la Mer de Tomm Moore en présence de Nolwenn Leroy. 

Satoshi Kon, L’illusionniste, documentaire de Pascal-Alex Vincent.

Je n’aime que toi, documentaire de Valentine Duteil et Karine Morales sur Alex Beaupain, produit par Nolita TV.

Le documentaire Vladimir Cosma sur un air déconcertant de Mathieu Busson.

Les aventures de Rabbi Jacob de Gérard Oury.

Les  Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy.
Le film culte de Jacques Demy est projeté lors d’une séance spéciale en version karaoké, accompagnée par de jeunes chanteurs de comédies musicales :  un moment familial et convivial pour notre plus grand plaisir !

Cette année, l’association Rochefort sur Toile s’associe à l’événement pour un cycle musique et cinéma libanais : L’insulte de Ziad Douheri est projeté en présence de Julie Gayet et du compositeur Éric Neveux, Memory box en présence des réalisateurs Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, Caramel de Nadine Labaki en présence du compositeur Khaled Mouzanar…

→ Apollo Ciné 8 – 1 cours, Imp. Roy Bry – Accès gratuit dans la limite des places disponibles. 

Partager cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À découvrir également