La MATMUT s’engage pour la parité avec Sœurs Jumelles

Dans la lignée de sa politique RH et de ses actions RSE, la Matmut s’engage pour les femmes auprès de Sœurs Jumelles, en accompagnant la journée du 22 juin, dédiée à la place des femmes dans la musique et l’image. Christelle Kilani, Directrice du réseau RH, du recrutement, de la gestion du top management et du développement managérial du Groupe Matmut, les actions du groupe pour plus de parité.

Quand et pourquoi la Matmut a-t-elle décidé de s’engager pour la parité/l’inclusion ? 

La Matmut est une entreprise mutualiste, donc par nature engagée sur les sujets d’équité et de justice sociale. L’accessibilité / l’inclusion constitue d’ailleurs l’un des 3 piliers de notre politique RSE. Depuis janvier au sein du Groupe Matmut, un nouvel accord d’entreprise, relatif à la promotion de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est mis en œuvre. Il est l’une des illustrations de notre engagement dans le développement de la mixité et de nos actions en lien avec les principaux enjeux sociétaux, comme par exemple, aussi, l’emploi des personnes en situation de handicap, le soutien aux proches aidants, etc.
Notre engagement sur l’égalité professionnelle femmes-hommes se concrétise également dans la gouvernance du groupe avec une parité que ce soit au niveau du Conseil d’administration, ou du bureau du Conseil d’administration.

Comment se concrétise l’engagement de la Matmut auprès des femmes ? 

À travers notre politique RH volontariste, nous souhaitons offrir l’égalité des chances aux femmes, à toutes les étapes de leur vie professionnelle. Promouvoir les femmes, dans les différents métiers de l’entreprise, pour leurs compétences et non pas du fait qu’elles soient des femmes. Nous souhaitons augmenter leur proportion notamment dans les postes de managers, tout en les accompagnant bien évidemment à travers le développement de leurs compétences. Et à compétences égales, salaires égaux ! Nous allouons un « budget équité » sur les 3 années à venir pour corriger les écarts de salaire qui seraient existants. Des actions de sensibilisation, des formations spécifiques sur le leadership féminin, la lutte contre les stéréotypes discriminants, ou encore la promotion des dispositifs d’aide à la parentalité, font partie des actions concrètes menées au quotidien. Au-delà des dispositifs internes, nous soutenons des initiatives concrètes, par exemple récemment avec Paris Data Ladies, à l’occasion d’un événement au Siège social de la Matmut, sur l’intérêt des métiers du numérique pour les femmes.

Quels sont les progrès et freins que vous rencontrez encore dans ce combat ? 

Une politique de mixité se pilote à travers les process RH existants (recrutement, gestion de carrière, formation, rémunération…) avec des indicateurs à suivre de façon régulière. Sans ce pilotage volontariste, une reproduction des modèles historiques peut être un réel frein. Le frein vient parfois aussi des femmes elles-mêmes, qui ne se projettent pas toujours sur des postes à plus de responsabilités. Notre rôle est justement de leur donner de la visibilité sur les possibilités qui s’offrent à elles ; les accompagner, les encourager et les former pour se positionner. La mise en valeur de rôle modèle est aussi une façon de les amener à se projeter. Aujourd’hui, notre index d’égalité femmes – hommes est de 93 sur 100, en progression par rapport au précédent.
Nous n’avons pas à rougir de nos actions en la matière, mais nous pouvons toujours faire mieux. Aussi, nous continuerons de nous investir activement dans une politique interne ou partenariale. C’est par exemple le sens de notre implication cette année auprès du Festival Sœurs Jumelles car, vous l’avez compris, la promotion des femmes dans des métiers dits majoritairement masculins est un sujet qui tient à cœur de la Matmut.

Partager cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À découvrir également


Notice: Undefined variable: buffer in /home/lprpmlz/www/wp-content/themes/soeursjumelles/functions.php on line 759