Pourquoi ce Festival ?

” La Musique et l’Image ont une histoire fusionnelle depuis toujours. Elles sont Sœurs Jumelles ! Ces deux langages universels avaient besoin d’un lieu pour se rencontrer, partager, transmettre, créer et imaginer le futur ! “ Julie Gayet

Sœurs Jumelles
La Rencontre de la Musique et de l’Image

Sœurs Jumelles permet aux professionnels de la Musique et de l’Image de mieux appréhender les enjeux de chacun pour mieux travailler ensemble. Une collaboration essentielle puisqu’aujourd’hui la Musique et l’Image se croisent sur la plupart des projets et vivent de grands bouleversements. Les conférences et conversations artistiques sont prévues pour permettre des rapprochements entre les professionnels mais aussi avec les opérateurs culturels et les institutions en lien étroit avec les deux filières. Sœurs Jumelles, c’est la volonté de faire découvrir toutes les facettes de ces métiers au grand public grâce une programmation éclectique, exigeante mais populaire. Alors, vibrons ensemble pendant 4 jours au rythme de toutes ces musiques et de toutes ces images, et partageons des instants mémorables !

Julie Gayet, Delphine Paul et Eric Débègue

Les membres fondateurs racontent Sœurs Jumelles

La genèse du projet

Julie Gayet

J’ai commencé par le chant et la musique, je suis aujourd’hui plutôt actrice et productrice, je viens de l’image, et j’avais ce projet. Delphine, elle, vient de la musique. Et Eric et Hélène Girault, qui est également à l’origine du projet et membre fondatrice, disaient qu’il fallait un endroit où se retrouver, à Rochefort. Sœurs Jumelles, c’est donc la rencontre de la musique et de l’image, qui sont sœurs jumelles, à Rochefort ! Et quand je dis “image”, ce sont toutes les images : le cinéma, l’animation, le documentaire, le jeu vidéo, le clip, la VR, la publicité…

Delphine Paul

La première édition l’année dernière s’est très bien déroulée. C’était un peu une édition test. C’était la première fois que les acteurs de la filière de la musique rencontraient la filière de l’image de façon un peu organisée, pouvaient débattre lors de conférences sur des problématiques communes, pouvaient se rencontrer, réfléchir à des projets communs.

L’ADN de Sœurs Jumelles

Delphine Paul

Il y a deux volets très importants à Sœurs Jumelles. Le premier, professionnel, favorise la rencontre des acteurs des deux filières musique et image.
Eric Debègue

Il y a beaucoup de sujets à traiter et toujours dans cette parallèle musique et image : comment la musique se comporte par rapport à telle typologie d’images ? Comment la production incorpore la musique ? Comment les acteurs travaillent et coopèrent ensemble ? L’objectif de cet événement, c’est de redonner sa juste place aux compositeurs à travers toutes ces tables rondes qui réexpliquent leur rôle, la façon dont ils interviennent sur un film, et ce, quel que soit le film. Il y a aussi toute une partie enseignement, essentielle, à travers nos collaborations avec des écoles : le lycée Merleau-Ponty à Rochefort, l’EMCA à Angoulême, et bien d’autres.

Delphine Paul

En parallèle, il y a une vraie volonté de célébrer la musique à l’image.

Julie Gayet

C’est vraiment fêter cette “rencontre musique et image” partout, et avec le grand public cette année, après une première édition covid.

Delphine Paul

Nous avons effectivement l’opportunité d’avoir une grande scène avec des concerts magnifiques, des créations spécifiques pour Sœurs Jumelles.

Julie Gayet

Tout le monde peut se retrouver autour d’une petite scène, dans le Village, à la Coupe d’Or dans laquelle il y a des conversations, un cinéma avec des projections… Partout, il y a des écrans et des instruments de musique.

Delphine Paul

C’est aussi le point de départ de notre réflexion quand on a créé Sœurs Jumelles : les projets sont de plus en plus transversaux. Les moyens de diffusion passent beaucoup par les réseaux sociaux et, pour être sur les réseaux sociaux, il faut des images. De la même façon, toutes les productions audiovisuelles utilisent de plus en plus la musique et y réfléchissent de plus en plus en amont : cela leur permet de toucher une cible très précise.

La Journée des Femmes

Julie Gayet

L’année dernière, nous avions mis Troisième Autrice et les femmes à l’honneur. Dans nos industries, la parité n’est toujours pas atteinte, y compris dans la musique : on estime qu’il n’y a que 3 ou 4% de compositrices de musique à l’image. Avec la complicité de La Fondation des Femmes, on a eu envie d’aller plus loin, en organisant des débats sur les problématiques qui touchent les femmes dans nos industries pour plus d’égalité, mais aussi des ateliers pour construire ensemble des propositions concrètes. Nous avons donc dédié une journée entière à toutes les associations et collectifs de femmes le 22 juin.

Des soutiens essentiels

Julie Gayet

Après cette édition test qui a été saluée par les industries, nos partenaires ont continué à nous suivre. L’INA par exemple est devenu un partenaire privilégié avec toutes leurs images d’archives, et madelen, cette nouvelle plateforme VOD qu’ils ont lancée. Mais aussi La Société Générale avec son orchestre de collaboratrices et de collaborateurs, Vivendi, Sony évidemment…

Delphine Paul

Je suis ravie que le groupe Sony soit partenaire de l’événement avec plusieurs sociétés du groupe : Sony Publishing évidemment mais aussi Sony Music, Sony Playstation, Sony CSL qui va présenter son lab « innovation et intelligence artificielle ».

Julie Gayet

L’innovation, c’est important dans nos deux industries : ces nouvelles technologies qui, dans nos métiers, permettent de construire de nouvelles œuvres. Nous avons aussi eu envie de faire des présentations du travail de tous ces chercheurs.
Eric Debègue
On a aussi tous les partenaires régionaux et locaux qui sont essentiels, au niveau de l’accueil notamment. Ne serait-ce que la ville de Rochefort avec toutes ses infrastructures, la région, le département de Charente-Maritime. On a travaillé au plus près de chaque acteur du territoire. On va tous se retrouver pour ce moment d’échanges et de rencontres.

Julie Gayet

Vous allez voir : sur le petit port, on est quasiment dans le film des Demoiselles de Rochefort. C’est un bel hommage. L’année dernière, nous mettions à l’honneur le duo Jacques Demy- Michel Legrand, et cette année, c’est Agnès Varda et Joanna Bruzdowicz.

Delphine Paul

Sœurs Jumelles, c’est pour les fans de musique, les fans de musique à l’image, les fans de jeux vidéo, les fans de cinéma, les fans de documentaires, les fans de clips, pour tous ceux qui s’intéressent vraiment à la musique et aux images. C’est « the place to be » du 22 au 25 juin.

Les Grands rendez-vous de l’édition 2022

Les soirées

Dans un souci de transversalité et d’éclectisme, Sœurs Jumelles propose chaque soir une création inédite en images, consacrée à un univers musical différent et accessible au grand public sur billetterie.
Les images d’archives de l’ensemble de ces soirées sont proposées par madelen, l’offre de streaming de l’Ina.

Implantée sur le parking de la Corderie Royale, la grande scène pourra accueillir jusqu’à 1500 personnes par soir.

Un billet au tarif unique de 28€ permet d’assister à l’ensemble des spectacles proposés par soirée, sur la Grande Scène.
L’accréditation donne accès au spectacle. 

Cérémonie d’ouverture, suivie du spectacle
“L’une chante, l’autre pas” 

22 juin à 20h

Un spectacle joyeusement féministe !

Rosemary Standley (Moriarty), P.R2B, Marie Oppert, Neïma Naouri…

interprètent des chansons évoquant la citation d’Agnès Varda, “Le futur des femmes, c’est ensemble”, dans un spectacle qui rend hommage à l’engagement de cette grande artiste.
Accompagnées par les musiciens de Michel Legrand, sous la direction de Mathieu Herzog, et avec la participation exceptionnelle de la violoniste Anne Gravoin, quatre artistes d’univers artistiques divers reprennent des titres d’aujourd’hui et d’hier reflétant la résilience et le combat des femmes. Inspiré par le film d’Agnès Varda “L’une chante l’autre pas”, mis en scène par Judith Henry sur une idée de Rosalie Varda, ce spectacle est ponctué d’images d’archives de l’INA et de Ciné Tamaris qui mettent à l’honneur ces femmes inspirantes pour nous toutes.

La cérémonie d’ouverture de la seconde édition de Sœurs Jumelles est présentée par la journaliste musique Emilie Mazoyer. A l’initiative de Présence Compositrices, la soirée est rythmée par la soprano Yara Kasti et le pianiste Ivan Foucher qui reprennent des œuvres de compositrices. Jeanne Cherhal clôture cette cérémonie avec un clin d’œil à Anne Sylvestre.

Enfin, un ciné-concert du film “People on Sunday” réalisé par Robert Siodmak et scénarisé par Billy Wilder, est proposé en fin de soirée avec un live de Dominique Dumont accompagné par une chanteuse.”

IAM dans un spectacle inédit en musique et images

23 juin à 21h

Le groupe IAM présente un show sur mesure pour et avec le festival, fusionnant les titres du Warrior Tour avec des images d’archives qui retracent l’histoire du groupe, l’un des plus mythiques du rap français.

P.R2B et la rappeuse SALLY ouvrent la soirée pour nous faire découvrir leurs univers respectifs.
Pauline navigue entre Image et Musique depuis toujours. Élève du cours Florent, puis diplômée de la Femis (filière réalisation), elle choisit ensuite de s’illustrer en chansons et vient de sortir son premier album “Rayons Gamma”, à la fois “brut, électronique et organique”. Devenue P.R2B, elle réalise ses clips elle-même et met ainsi son savoir-faire plastique au service de ses chansons : “un perpétuel continuum” d’où naît ce que la scène française a connu de plus intense depuis très longtemps. D’autant que le live est, pour elle, “cet endroit où ça brûle”. Fort.

Sally est allée chercher les ressources et l’énergie nécessaire pour surmonter toutes les épreuves qui se sont dressées sur sa route. Comme un témoignage, la jeune artiste nous étale sa fougue musicale avec une pop hybride aux mélodies avant-gardistes.

Arnaud Rebotini propose un DJ set de musique électronique.

Dombrance clôture la nuit avec sa grande fresque musicale autour de la Ve République.

“Le Cinéma de Serge Gainsbourg”

24 juin à 21h

Françoise Fabian, Clotilde Hesme, La Grande Sophie, Clou, Adrien Gallo, Pierre Guenard (Radio Elvis) et Dominique Besnehard rendent hommage au cinéma de Serge Gainsbourg dans un spectacle mis en scène et en images par Alex Beaupain.
Le mot d’Alex Beaupain : “Auteur, compositeur de bandes originales, réalisateur, amoureux des actrices, tailleur pour dames avec ses albums sur mesure pour comédiennes, Gainsbourg entretenait des liens multiples, complexes et passionnels avec le cinéma. À travers une sélection de textes et d’images d’archives de l’Ina, le spectacle met à l’honneur les chansons de l’artiste dont la carrière d’auteur-compositeur fut impressionnée par la pellicule.”

A tout juste 27 ans, Uèle Lamore, musicienne et compositrice mais aussi chef d’orchestre associée au sein du prestigieux London Contemporary Orchestra, a déjà collaboré avec des artistes d’univers variés (Etienne Daho, Max Cooper, Silly Boy Blue, Alfa Mist…). Elle présente pour la première fois son nouvel album “Loom”, une fresque narrative construite autour du modèle du poème symphonique, sensible et puissante.

Le Labo de recherche Sony CSL invite l’un de ses artistes à interpréter des compositions produites à l’aide de l’Intelligence Artificielle : une démonstration de la façon dont les nouveaux outils permettent la réinvention artistique.

JB Dunckel (AIR) : “Aux sources de l’électro”
Le cofondateur du groupe Air improvise sur synthétiseur analogique. Produite par l’INA, cette création live est une performance musicale et audiovisuelle : le réalisateur Jaïs Elalouf, alias “DJ Oof”, spécialiste du vidéoclip d’archives synchronisées, remet en scène les fondateurs français de la musique électro à travers des images cultes

Le cinéma invisible par Stephan Eicher

25 juin à 21h

Stephan Eicher présente une création inédite basée sur des scénarios de films, écrits par de grands noms de la littérature. Une création dans laquelle il met en musique deux textes lus par des comédiens, accompagnés en live par un duo de bruiteurs. Avec Lola Giouse, Marc Giouse, Samuel Hercule et Métilde Weyergans.

A bord de son Radeau des Inutiles, Stephan Eicher ouvre la soirée avec un concert.

Conception et curation Stephan Eicher – Textes Marcel Aymé, Alfred Döblin – Arrangements musicaux Reyn Ouwehand – Chorale du Conservatoire de Musique et de Danse de la communauté d’agglomération de Rochefort Océan – Bruitages Compagnie La Cordonnerie – Lumières Anton Weber – Son Fe- lix Laemmli – Régie spectacle Philippe Goulpeau – Confection automates Tony Decap

→ au Clos Lapérouse, face au Quai Joseph Bellot

Les débats

Tous les jours

-> Hôtel Mercure
-> Sur présentation de l’accréditation uniquement

Les enjeux et problématiques des filières Musique et Image sont discutés lors de tables rondes organisées à l’Hôtel Mercure, exclusivement accessibles aux professionnels et aux étudiants accrédités (dans la limite des places disponibles).

QUAND LES ŒUVRES DIGITALES BOULEVERSENT LA CRÉATION SONORE

Musique, sound-design, ou voix off sont désormais des éléments narratifs de premier ordre, et contribuent à l’immersion du spectateur.rice dans le récit.

TOUR D’HORIZON DE LA SUPERVISION MUSICALE DANS L’AUDIOVISUEL ET LA PUBLICITÉ

Présentation du métier de superviseur.euse musicaux.ale qui permet le mariage entre musique et image, avec différents acteur.rice.s de l’industrie.

COMMENT L’AI PEUT ACCOMPAGNER LA CRÉATION MUSICALE OU VISUELLE

Les algorithmes peuvent-ils accompagner la création ?

L’ENJEU DES MÉTAVERS POUR LES CRÉATEURS

Comment la musique est-elle intégrée ? Quelles sont les problématiques en termes de droits d’auteurs ? Quelles sont les rémunérations des créateur.rice.s ?

UN OUTIL PUISSANT DE DESIGN SONORE AU CINÉMA ET DANS LE JEU VIDÉO : LES GRM TOOLS / INA

Partage d’expérience sur cet outil de création et de spatialisation sonore innovant.

LA PRÉVENTION DES VIOLENCES SEXISTES ET SEXUELLES

LE RAP ET RNB SONT DEVENUS STRATÉGIQUES POUR TOUCHER UNE CIBLE JEUNE (15-35) : COMMENT LES ANNONCEURS INTÈGRENT-ILS CETTE TENDANCE DANS LEUR STRATÉGIE DE COMMUNICATION ?

LA PRODUCTION DE MUSIQUE ORIGINALE DANS LES ŒUVRES AUDIOVISUELLES : DU FINANCEMENT AUX CONTRATS

LES PRODUCTEUR.RICE.S AUDIOVISUEL.LE.S FACE AUX DROITS VOISINS

QUELLE EST LA VALORISATION DU TRAVAIL DES CRÉATEUR.RICE.S SUR LES NOUVEAUX CANAUX DE DIFFUSION ?

La multiplication des formats des œuvres audiovisuelles et/ou musicales entraîne de nouveaux usages.

PRÉSENTATION DES DISPOSITIFS D’AIDE À LA MUSIQUE

Pour les longs-métrages, fictions, documentaires, courts-métrages, programmes audiovisuels musicaux, clips…
COMMENT ÊTRE ÉCO RESPONSABLE DANS NOS INDUSTRIES ?

LES RÉSEAUX SOCIAUX OFFRENT AUX ANNONCEURS ET AUX ARTISTES DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS POUR COMMUNIQUER : QUELS SONT LES NOUVEAUX USAGES ET BRIEFS CRÉATIFS ?

LES DIFFUSIONS DES ŒUVRES FRANÇAISES À L’INTERNATIONAL

Comment les créateur.rice.s français.es continuent-il.elle.s de se démarquer par des créations de plus en plus audacieuses et singulières ?
LA CHAÎNE DES DROITS : CHRONOLOGIE DES MÉDIAS ET SIGNATURE DE LA DIRECTIVE SMA / SACD
Comment le développement exponentiel des plateformes a bouleversé la chaîne des droits ?

LA QUESTION DES NFT / BLOCKCHAIN

Achat unique, reventes ou diffusion au public, le développement des NFT qui associent souvent musique et image pose de nouvelles questions sur la chaine de droits.

DE L’ÉCRITURE AU MIX FINAL : COMMENT INTÉGRER LA MUSIQUE À UNE ŒUVRE AUDIOVISUELLE ?

LA PLACE DE LA MUSIQUE DANS LA FORMATION DES CRÉATEURS D’IMAGES

TOUR D’HORIZON DE L’UTILISATION DE LA MUSIQUE DANS LES JEUX VIDÉO

Comment les éditeurs de jeux vidéo intègrent-ils la musique dans leurs jeux, quelles sont les enjeux artistiques et quel est le cadre juridique et financier ?

Les conversations artistiques

-> Théâtre de la Coupe d’Or
-> 101 Rue de la République
-> Accessible sur billetterie et sur présentation de l’accréditation, dans la limite des places disponibles.
-> Tarif unique 12€

Semblables à de petits spectacles, avec des extraits vidéos, des lives musicaux et des interludes dansés, ces conversations sont ouvertes au grand public qui peut ainsi découvrir l’envers du décor.
Le Théâtre de la Coupe d’Or accueille les créateur.trice.s d’images et les compositeur.trice.s issu.e.s des différents domaines (pub, jeu vidéo, série, VR, cinéma, musique). Sur scène, ils racontent leur démarche artistique et partagent leurs expériences.

En partenariat avec Kering, un Talk Women In Motion sera proposé le 22 juin.

Seront présents aux conversations artistiques :

Benjamin Biolay et Philippe Almosnino, Audrey Ismaël, Julie Roué et Anne-Sophie Versnaeyen, Emilie Simon, Charlotte Abramow et Suzane, François Desagnat et Alexandre Azaria, Michèle Laroque et Sofiane Chalal, Jeanne Cherhal et Thierry Frémaux, Koki Nakano, Vladimir Cosma, Nicolas Huchard, JB Dunckel et Olivier Babinet, Clément Ducol, Pierre-Marie Dru et Erwan Kerzanet, Katia Boutin, Vincent Frèrebeau, Alex Jaffray, Bertrand Belin, Dominique Dalcan…

Les projections

Des réalisateurs ou compositeurs de films de fiction, de documentaires mais aussi de séries ou d’animation, racontent la collaboration entre musique et image à l’issue de projections gratuites pour tous au cinéma Apollo Ciné 8.
Chaque jour, 2 ou 3 projections sont proposées aux festivaliers.

Au programme : 

Avant-première de la série REUSSS 2022

de Mohamed Chabane et Théo Jourdain – direction musicale Proof – production Lizland pour France TV Slash.

Le Chant de la Mer

de Tomm Moore en présence de Nolwenn Leroy.

Satoshi Kon, L’illusionniste

Documentaire de Pascal-Alex Vincent.

Je n’aime que toi

Documentaire de Valentine Duteil et Karine Morales sur Alex Beaupain, produit par Nolita TV.

Vladimir Cosma sur un air déconcertant

Documentaire de Mathieu Busson.

Les aventures de Rabbi Jacob

de Gérard Oury.

Les Demoiselles de Rochefort
Le film culte de Jacques Demy est projeté lors d’une séance spéciale en version karaoké, accompagnée par de jeunes chanteurs de comédies musicales : un moment familial et convivial pour notre plus grand plaisir ! Cette année, l’association Rochefort sur Toile s’associe à l’événement pour un cycle musique et cinéma libanais : L’insulte de Ziad Douheri est projeté en présence de Julie Gayet et du compositeur Éric Neveux, Memory box en présence des réalisateurs Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, Caramel de Nadine Labaki en présence du compositeur Khaled Mouzanar… L’association Rochefort sur Toile aide à promouvoir et développer toutes les activités artistiques et culturelles liées au cinéma à Rochefort : festivals, soirées débats, cycles, ciné-concert… → Apollo Ciné 8 – 1 cours, Imp. Roy Bry – Accès gratuit dans la limite des places disponibles.

Nos missions

S’engager pour et avec les femmes

Solidaire du combat pour une meilleure représentation des femmes dans nos industries, Sœurs Jumelles leur offre une tribune pour valoriser leur expérience et donner à voir et à entendre leurs travaux. Le Festival instaure ainsi le 22 juin sa Journée des Femmes, intégralement dédiée aux professionnelles des deux filières, qu’elles soient débutantes ou confirmées.

En effet, nul ne l’ignore : la parité est loin d’être atteinte dans de nombreux domaines, y compris dans la Musique et l’Image.
Malgré de belles initiatives depuis la libération de la parole et la prise de conscience récente des chiffres dans nos industries, le manque de visibilité des femmes, les inégalités salariales ou encore l’absence d’opportunités à carrières égales ou en sortie de formation font encore partie du quotidien des professionnelles des deux filières.
Face à ce déséquilibre et à des plafonds de verre persistants, Sœurs Jumelles veut valoriser le travail des créatrices, et favoriser les échanges entre les professionnel.le.s des filières Musique et Image, afin de trouver ensemble les solutions permettant plus d’inclusion.
Le 22 juin, avec la complicité de la Fondation des Femmes et de notre marraine Mercedes Erra, Fondatrice de BETC, Présidente du Conseil d’administration du Palais de la Porte Dorée, et avec le soutien de Kering, de Matmut et de la SNCF, Sœurs Jumelles organise une journée dédiée aux femmes pour ouvrir le Festival.

Les associations, institutions et collectifs de femmes dans les filières Musique et Image sont conviés à nous rejoindre pour échanger et partager autour des différents temps forts de cette journée !

À partir de 15h, trois débats et trois ateliers permettent de dresser un état des lieux sur la place des femmes dans nos industries et d’identifier des propositions concrètes pour changer les choses.

Cette journée peut avoir lieu grâce au soutien indéfectible de nos précieux partenaires qui nous accompagnent dans cette volonté de faire évoluer les mentalités et de lutter contre les inégalités de genre.

Lors de cette journée, Brut assure la retransmission en direct des débats sur son application Brut Live.

Accompagner les étudiants des filières Musique et Image

Inspirer ou renforcer des vocations, faciliter la rencontre des figures tutélaires et des futures générations des professionnel.le.s de la Musique et de l’Image, développer l’esprit critique des étudiant.e.s, leur donner à voir et à entendre les problématiques de leurs futurs métiers via des débats et des échanges, leur faire découvrir de nouveaux modes et outils de création… L’action culturelle et pédagogique est elle aussi au cœur des engagements de Sœurs Jumelles.
Dans cette optique, Sœurs Jumelles soutient Les cordées de la réussite organise des rencontres entre professionnels et étudiants, permet aux établissements de formation d’assister aux débats du festival…

Coups de projecteurs

Démonstration des nouveaux outils Musique et Image

Plusieurs présentations innovantes se déroulent lors du festival, notamment à l’usage des professionnels. Sony CSL présente le fruit de la recherche de ses laboratoires d’innovations dans l’enceinte du Mercure : des outils d’aide à la création sonore et musicale, d’aide à la composition et à l’écriture. De son côté, l’INA présente un dispositif consacré aux nouvelles technologies et à leur impact sur la relation entre musique et image. L’Institut National de l’Audiovisuel fait aussi la démonstration de ses GRM tools dans les jeux vidéo.
Les festivaliers peuvent également s’installer confortablement sur des fauteuils Airbus transformés en postes de visionnage et d’écoute, équipés de casques VR Oculus.
Grâce au soutien d’Orange et Meta, le festival propose des expériences uniques et divertissantes qui mettent en correspondance son et image dans un contexte futuriste.

Gratuit – Petite scène – Village Sœurs Jumelles – Port de Plaisance

La scène émergente et les découvertes de Sœurs Jumelles

Chaque jour, Sœurs Jumelles met à l’honneur les jeunes talents de la musique à l’image : compositeurs, DJ, VJ …

Les artistes émergents de Sony Music France et Sony Music Publishing se produisent de 19h à 20h. Au programme : Requin Chagrin, Vendredi sur mer, Johnny Jane, Dani Terreur…

D’autres talents conviés par les équipes de Cultplace, la fabrique de lieu de vie à dimension culturelle et citoyenne, notamment à l’origine de la Bellevilloise à Paris, complètent cette programmation découverte.

→ Cette scène est gratuite et ouverte. Tous les jours de 10h à 2h –
accessible au grand-public – Village Sœurs Jumelles- Port de Plaisance

OST challenge

Pour sa seconde édition, Sœurs Jumelles s’associe à l’Original SoundTrack Challenge qui, lancé il y a trois ans par Gilles Alonzo et Jean-Marc Serre, permet à des compositeurs et compositrices de composer une B.O. pour des films dans trois catégories (animation, documentaire et jeu vidéo). Les finalistes sont départagés le 24 juin à l’Apollo Ciné 8 de Rochefort dans le cadre de Sœurs Jumelles.

Concours Clip Sony Music

A l’occasion de Sœurs Jumelles qui met en avant les liens entre Musique et Image, Sony Music France souhaite valoriser l’échange de créativité entre la musique et l’image en proposant à des étudiants en écoles de cinéma et d’animation de réaliser le clip de l’un de leur prochain artiste.
Le département Image de Sony Music France vient à Sœurs Jumelles pour rencontrer les étudiants et leur présenter un projet à venir pour lesquels ils produiront un clip. A la suite de ces pitchs, les étudiants ont jusqu’à fin septembre pour présenter un dossier artistique (synopsis détaillé + références visuelles). Un jury composé de professionnels choisira le projet le plus en adéquation avec les artistes et leur univers visuel.
Sony Music France produira le clip au dernier trimestre 2022, accompagné d’une structure de production spécialisée dans l’image et la production de clips, La Pac / Very Content.

Sœur Jumelles et Brut, l’appel à vidéos

Dans le cadre de son partenariat avec Sœurs Jumelles, Brut propose un concours “image et son” qui mobilise les créatrices et les créateurs. Sur un thème dévoilé le 22 mai prochain, les participantes et les participants peuvent proposer une vidéo de moins d’une minute. La vidéo gagnante sera diffusée sur les différents réseaux de Brut, et les 20 premières choisies conjointement par Sœurs Jumelles et Brut bénéficieront d’une diffusion sur BrutX.

France Bleu La Rochelle en direct du Village Sœurs Jumelles

France Bleu La Rochelle délocalise quotidiennement son studio dans le Village Sœurs Jumelles pour l’émission Happy Hour réalisée et diffusée en direct de 16h à 19h.

Les lieux du festival

-> L’hôtel Mercure, lieu des débats et espace étudiants : sur accréditations.
-> La Grande Scène : billets et accréditations.
-> La petite Scène : gratuit et ouvert au grand public.
-> Le Village Sœurs Jumelles : gratuit et ouvert au grand public.
-> La Corderie Royale, le roof top : sur accréditation VIP.
-> Le Théâtre de la Coupe d’Or : sur billetterie et accréditations.
-> Le cinéma Apollo ciné 8 : gratuit et ouvert au grand public, dans la limite des places disponibles.
→ Le Clos Lapérouse, face au Quai Joseph Bellot : sur billetterie et accréditations.

Activités parallèles et partenariats avec les associations locales

En parallèle de cet événement, la ville de Rochefort propose plusieurs actions culturelles qui font écho au festival, à commencer par l’inauguration de la sculpture “Les Demoiselles de Rochefort”, commande publique passée à l’artiste Franck Ayroles. En présence notamment de Rosalie Varda et Mathieu Demy.

Par ailleurs, Océana Lumina, l’incontournable spectacle nocturne à l’Arsenal des Mers propose un parcours présentant une évocation poétique de la conquête des mers, combinant éclairage, paysages sonores, musique, vidéo et effets spéciaux… Un spectacle unique en Nouvelle Aquitaine.
A découvrir le 25 juin dès 23h.

Baptisée “Demoiselles, et alors ?”, l’exposition du CIAP (Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine, situé au rez de chaussée du musée) présente les photos de Gilles Leimdorfer qui souhaitait rendre hommage aux Demoiselles de Rochefort sans tomber dans le cliché passéiste. Ses nouvelles “demoiselles”, il les a ainsi trouvées parmi des jeunes femmes de Rochefort et des environs qui, inspirées par le film “Bliss” de Drew Barrymore, ont monté une équipe de roller derby. Ce groupe raconte une autre histoire d’affirmation de soi et de fierté, semblable à celle des personnages de Solange et Delphine Garnier deux générations auparavant.

Structure associative, le Centre International de la Mer (CIM) est installé dans la Corderie Royale de Rochefort depuis 1985 : l’exposition permanente “La Corderie, une vie d’ateliers” est axée sur l’histoire du bâtiment et la fabrication des cordages. Un seul mot d’ordre pour le CIM : convoquer, invoquer, rêver la mer à la Corderie Royale à travers des expositions temporaires et des résidences d’artistes. Parmi eux, Florian de la Salle, artiste chercheur qui remplace le chanvre par des cordages en bandes VHS. Il réalisera l’une de ses oeuvres en live durant le festival.

Les professionnels accrédités au festival Sunny Side of the Doc, organisé chaque année à La Rochelle, ont la possibilité de s’accréditer gratuitement au festival Soeurs Jumelles afin de favoriser les synergies. Les deux manifestations ont en effet des missions communes : encourager le développement de projets autour d’opportunités de networking ou encore informer les professionnels sur l’économie des médias, les mutations technologiques, la création à l’ère du streaming…

Interviews

Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine

«Sœurs Jumelles, comme une évidence»

La présence de la Nouvelle-Aquitaine comme partenaire de la “Rencontre de la Musique et de l’Image” n’est pas due au hasard. C’est une évidence pour une Région engagée comme la nôtre depuis plus de 30 ans auprès des acteurs du cinéma, de l’audiovisuel, et de la musique.

Cet engagement est en effet historique sur le champ des économies culturelles et créatives : 1er fonds de soutien cinéma en France en 1985 avec le CNC, 1er Contrat de filière du Livre avec le CNL en 2014, 1er Contrat de filière musiques avec le CNV en 2017, et 1er Contrat de filière Arts Plastiques et visuels en 2018.

Nous sommes ainsi la seule Région de France à disposer de quatre contrats de filières : nous en avons fait un axe stratégique de notre politique culturelle avec un engagement budgétaire annuel de plus de 30M€.

Pas de hasard donc dans notre compagnonnage avec ces “Sœurs Jumelles”, véritables figures universelles de la cinéphilie mondiale et de la ville de Rochefort.

Pas de hasard à ce que nous partagions les enjeux de ces filières : nos interventions régionales concernent chacun des stades de ces deux filières (création, production, éducation/sensibilisation, diffusion, exploitation, post-production), avec des objectifs clairs de création artistique, de diversité culturelle mais aussi une véritable ambition économique, pour des filières image & musique qui restent toutefois fragiles et relèvent avant tout d’une économie de prototypes, où les “succès” permettent la prise de risque artistique.

Pas de hasard à ce que nous soyons le second fonds de soutien cinéma & audiovisuel, en partenariat avec six départements et le CNC, en articulant celui-ci avec de nouveaux fonds spécifiques dédiés :
– à l’initiative régionale, par un soutien direct aux sociétés de productions régionales,
– à l’animation avec l’emblématique pôle angoumoisin, ses 15 écoles et 40 studios.

Pas de hasard à ce que nous soyons la première région de France à signer un contrat de filière musique avec le ministère de la Culture, le CNM – Centre National de la Musique, et le RIM – Réseau des Indépendants de la Musique.

Ce contrat singulier nous permettant là encore d’anticiper les mutations socio-économiques de la filière et d’expérimenter de nouvelles politiques publiques, en articulant les dispositifs de droit commun de la Région (Culture, Économie, Numérique, Formation, Export-International) et les Fonds structurels Européens FEDER-FSE.

Pas de hasard non plus à ce que nous disposions depuis 2006 d’un fonds d’aide aux producteurs et éditeurs phonographiques indépendants, maillon essentiel de la diversité musicale au savoir-faire unique dans le processus d’émergence d’un artiste, auteur, compositeur, interprète. En 16 ans, c’est plus de 40 labels soutenus pour les accompagner dans leur transition numérique.

Pour toutes ces raisons, il était évident que nous serions de l’aventure “Sœurs Jumelles” ici à Rochefort, aux côtés de Julie Gayet, Delphine Paul et Éric Debègue.

Sylvie Marcilly, Présidente du Département de la Charente-Maritime

Pourquoi le Département a-t-il décidé de soutenir Sœurs Jumelles ?

Quand on parle des Demoiselles de Rochefort, c’est comme si on parlait du Fort Boyard : c’est un trésor de notre Patrimoine, un trésor qui colore notre département, qui garde intact la couleur de notre passé, bref, qui raconte quelque chose de l’identité charentaise-maritime à laquelle nous sommes particulièrement attachés.
Le concept de Sœurs Jumelles est d’ailleurs un hommage en soi à la comédie musicale : c’est un très grand honneur pour Rochefort de symboliser l’union rêvée de l’image et de la musique. L’idée originale de ce festival nous place parmi les merveilles du genre, aux côtés de West Side Story, Hair… Toutes ces œuvres qui sanctuarisent la quintessence d’une époque et prennent date pour en inventer de nouvelles.
Enfin, Sœurs Jumelles ouvre les portes d’une relation originale avec le territoire. La notion de patrimoine a besoin de se décliner en mouvement, de faire exemple et de s’offrir aux muses contemporaines : c’est toute la société qui en sort enrichie et même un peu plus libre. A ce stade, on peut donc dire : merci !

Quel est le lien du département avec l’audiovisuel ?

C’est un miroir. Tant de scènes de films, de séries, de productions audiovisuelles diverses sont tournées en Charente-Maritime, que l’on ne peut avoir que de la gratitude pour ce métier qui participe à sa renommée. Au-delà des belles images, c’est en fait toute une filière que nous soutenons, en mobilisant notre dispositif d’aide au développement cinématographique, audiovisuel et multimédia et en accompagnant les nombreux festivals qui sont le reflet de la vitalité de ce secteur foisonnant. Avec l’opération “Collège au Cinéma”, nous encourageons l’éducation à l’image et suscitons les vocations en facilitant l’accès aux films et en soutenant les projets pédagogiques audiovisuels. L’audiovisuel est un art, et tout art permet des rencontres qui donnent envie de créer, d’inventer un rapport au réel qui parfois reste dans l’histoire comme le témoignage du seul réel possible…

Pour quelles autres raisons le département est-il adapté à l’accueil d’un festival comme celui-ci ?

Le Département s’adapte ! Nous n’avons pas à forcer beaucoup : le printemps et l’été virent vite à la fête en Charente-Maritime, que ce soit avec nos Sites en Scène ou les très grands festivals en plein air. Les pianistes jouent sur la crête des falaises de Talmont, on voit régulièrement aussi des violons sur le sable, à Royan… Les artistes sont chez eux en Charente-Maritime. Ils s’amusent à tirer des sites emblématiques des sons et des images qui nous enchantent et font aussi réfléchir sur le monde : c’est un beau programme. On a des bonnes marmites d’alchimiste pour cela.

Quelle chance est-ce pour les habitants du département d’accéder à une manifestation comme Sœurs Jumelles ?

La chance de se dépasser. L’écho immense qu’a rencontré le film Les Demoiselles de Rochefort continue de se répercuter dans le temps grâce à ce type d’évènement qui le célèbre. Sœurs Jumelles permet à la jeune génération de redécouvrir ce film, d’en faire une balise fondatrice dans l’histoire des comédies musicales, de plonger dans les mystères de la création et de saisir sur le vif le rythme d’une image et la couleur d’une digression musicale, de Michel Legrand de préférence. On le doit à Julie Gayet – qu’elle en soit félicitée- et aux organisateurs : grâce à vous, il fait bon rêver en grand écran en Charente-Maritime.

Hervé Blanché, Maire de Rochefort

Pourquoi la ville de Rochefort a-t-elle décidé de soutenir Sœurs Jumelles ?

C’est avant tout le fait de rencontres. En 2016, Michel Legrand et Macha Méril viennent à Rochefort pour les 50 ans des Demoiselles et me disent alors qu’il nous manque un festival de comédies musicales. Au même moment, je croise Eric Debègue, éditeur et producteur de musique de la région à la tête de Cristal Groupe, qui m’explique que Julie Gayet est sur un projet dans ce sens. Peu de temps après, Julie vient à Rochefort, Eric nous met en relation, et elle me dit : « On m’a dit que Rochefort n’avait pas la capacité hôtelière pour un festival. » Je lui ai fait visiter la ville pour la convaincre que c’était au contraire l’endroit idéal, avec toutes les infrastructures nécessaires. Tout est parti de là.

Quel rapport Rochefort entretient-il avec le cinéma et la musique ?

Rochefort, c’est évidemment Les demoiselles de Jacques Demy et Michel Legrand qui nous ont apporté une notoriété mondiale. Depuis plusieurs années, Aurélie Haussmann qui travaille à la direction de la Culture en lien étroit avec le Bureau d’Accueil des Tournages de la Charente-Maritime, facilite par ailleurs les tournages et leur accueil sur notre territoire. Le bal des folles de Mélanie Laurent ou des parties de la série Je te promets ont récemment été tournés ici par exemple.

Qu’avez-vous retenu de la première édition de Sœurs Jumelles ?

Malgré les restrictions qui nous empêchaient d’accueillir le public rochefortais, ces échanges et cette énergie sont très positifs pour notre ville. Il faut du temps pour installer un festival et nous sommes enchantés que les Rochefortais puissent cette année profiter des spectacles, des conversations artistiques, du village … Sœurs jumelles leur offre la possibilité d’accéder à un monde inconnu : le cinéma qui nous fait rêver et la musique qui nous enchante. Quand on est fier de son territoire, on a par ailleurs envie de le faire rayonner, comme ont su le faire Cannes et Deauville par exemple avec leur festival de cinéma. Avec Sœurs Jumelles, nous disons aux rochefortais : ”Soyez fiers de vivre ici, Venez ! Participez !”. Je suis un maire heureux.

Laurent Vallet, Président-directeur général de l’INA

Pourquoi l’INA soutient-il Sœurs Jumelles ?

L’INA s’est associé à Sœurs Jumelles dès l’année dernière, pour les débuts du festival. Encouragé par cette première collaboration fructueuse et convaincu que nos équipes peuvent beaucoup apporter à ces rencontres de la musique et de l’image, j’ai souhaité que l’INA devienne, en 2022, un partenaire privilégié de Sœurs Jumelles. madelen, la plateforme de streaming illimité de l’INA, est notamment très fortement associée à cette deuxième édition.
Le média de service public INA est d’abord distinctif par la richesse de ses fonds : documentaires sur la chanson, films musicaux, interviews de stars, programmes musicaux cultes, les plus de 24 millions d’heures de radio et de télévision conservées dans nos collections sont une ressource virtuellement infinie pour faire dialoguer, comme le propose le festival, musique et image.
J’ajoute que le fait que Sœurs Jumelles ne soit pas un événement parisien a encore renforcé notre intérêt pour nous y associer. L’INA, qui compte des délégations régionales implantées dans six villes de France, souhaite réaffirmer son ancrage territorial, à la rencontre de tous ses publics.

Quelles sont les valeurs communes que vous défendez ?

Célébrer la musique et l’image révèle déjà un fort ADN commun ! Mais Sœurs Jumelles et l’INA partagent plus encore. L’INA est très attaché, comme le sont les organisateurs du festival, à la curiosité, à l’ouverture et à la transmission. Sœurs Jumelles accorde également, comme l’INA, beaucoup d’importance à la question de la place des femmes. La programmation de madelen, où l’on retrouve à la fois les plus grandes actrices, des portraits de femmes inspirantes et des émissions qui ont fait date, en est le témoin.

Pouvez-vous raconter les grands axes de votre implication pour cette seconde édition ?

madelen, notre plateforme de streaming illimité, proposera bien sûr des projections dont une dédiée à Serge Gainsbourg. Plus largement, les équipes de l’INA, dans la variété de leurs métiers et de leurs compétences, interviendront au cours de rendez-vous durant les quatre jours de festival – par exemple, autour de la question des nouveaux outils de création sonore. Dans le cadre de leur parcours pédagogique, des étudiants de la classe alpha d’INA sup réaliseront également des contenus vidéo et audio avec les équipes du festival. Une manière d’apporter la fraîcheur de leur regard à Rochefort et de leur offrir une expérience très formatrice.
Les conférences et spectacles seront l’occasion de mettre en scène le patrimoine audiovisuel conservé à l’INA et soigneusement sélectionné par nos équipes expertes pour illustrer, avec des images – cultes ou au contraire méconnues – toutes les rencontres possibles entre musique et image. Le groupe IAM, Judith Henry ou Alex Beaupain collaborent avec nos équipes pour s’inscrire, avec les images et les sons de l’INA, dans la célébration commune de notre patrimoine.
L’INA, également acteur historique de la création musicale électronique avec le GRM, centre de recherche musicale dans le domaine du son et des musiques électroacoustiques fondé en 1958 par Pierre Schaeffer, a créé deux spectacles inédits qui construisent des ponts entre patrimoine et musique électro, avec une programmation à la fois prestigieuse et innovante.

Nos partenaires

Nos partenaires privilégiés

INA

Pour cette deuxième édition de Sœurs Jumelles, l’INA renforce son partenariat avec le festival en y associant madelen, son offre de streaming illimité. L’Institut national de l’audiovisuel proposera au public de Rochefort une programmation riche et éclectique avec des projections, concerts, master classes, spectacles vivants et conversations artistiques. Il proposera deux créations inédites illustrant le patrimoine audiovisuel et musical français et accompagnera l’ensemble des metteurs en scène des spectacles du festival.

Modèle unique au monde, l’INA est un média de service public riche de 80 ans de mémoire télé, radio et web. Fort de plus d’un milliard de vidéos vues par an sur les plateformes web et réseaux sociaux, il archive, préserve, numérise et diffuse vers tous les publics l’une des plus riches bibliothèques audiovisuelles et numériques.

L’INA produit et diffuse des œuvres originales, fournit des contenus aux journalistes, réalisateurs et experts, forme des communautés étudiantes et professionnelles, développe une ambitieuse activité de recherche et d’innovation. 

madelen propose un catalogue de près de 15 000 programmes cultes de notre patrimoine audiovisuel—séries, fictions et documentaires, cinéma, spectacle vivant, magazines d’information…—, sélectionnés avec soin par les équipes de l’INA parmi les millions d’heures conservées à l’Institut. Cette offre, qui a conquis des dizaines de milliers d’abonnés, est désormais accessible sur tous les supports numériques.

 

CRISTAL GROUPE

Engagé au côté des compositeurs, Cristal Groupe creuse depuis 1996, un sillon inventif dans le secteur de la musique enregistrée et noue des liens inédits avec les acteurs de la filière de l’image. Son savoir-faire s’est construit en s’attachant à prendre en compte, des intérêts parfois divergents, afin de satisfaire les attentes des compositeurs et des producteurs. Sa maison d’édition a été créée pour répondre aux besoins des artistes du territoire, produire leurs albums et faire vivre leur musique sur d’autres supports. Très vite, Eric Debègue, son fondateur, positionne l’activité éditoriale au côté des producteurs audiovisuels. Le catalogue compte 25 000 œuvres musicales et affiche plus de 500 musiques de films (tous genres confondus) à son actif. Sa petite équipe collabore avec plus d’une quarantaine d’auteurs-compositeurs et s’est dotée de compétences en supervision musicale, clearance des droits, illustration sonore, production exécutive, négociation, financement… Elle œuvre aussi, avec fidélité, au côté de compositeurs-artistes de scène confirmés et accompagne la relève avec gourmandise. Plus de 25 années d’engagement, d’inventivité, et d’audace qui trouvent toute leur place dans la fabuleuse aventure des Sœurs Jumelles !

SONY PUBLISHING

Sony Music Publishing, leader mondial de l’édition musicale avec un catalogue de près de 4 millions d’œuvres, représente quelques-uns des plus grands standards de l’histoire comme « All you need is love », « Over the rainbow », « Singin in the rain », ainsi que des artistes internationaux comme The Beatles, Michael Jackson, Queen, Lady Gaga, Beyonce, Ed Sheeran…, ainsi que des artistes français comme Julien Clerc, Clara Luciani, Feu Chatterton!, Ibrahim Maalouf, La Femme, Niska…
Sony Music Publishing représente par ailleurs un important catalogue de musiques de films et développe des activités au croisement entre Musique et Image (éditions, production, supervision musicale, licence de droits…) avec toujours la volonté de valoriser le travail des créateur.trice.s.

Sony Music Publishing est très heureux de renouveler son partenariat à Sœurs Jumelles pour cette 2e édition, avec une édition cette année enrichie de spectacles de création et showcases pour le grand public, et avec la mise à l’honneur des femmes dans la création. Cette année, notre partenariat s’élargi aux autres entités de Sony Corporation. En effet, Musique et Image constituent l’ADN de l’environnement Sony, comme en témoignent ses différentes filiales : Sony Music Publishing et Sony Music pour la musique, Sony PlayStation (jeux vidéos), Sony Pictures (production et distribution de films), Sony Electronics (hardware et technologie) et enfin le laboratoire Sony CSL (laboratoire de recherche fondamentale en intelligence artificielle).
C’est ainsi avec une grande fierté que les entités et équipes de Sony accompagnent Sœurs Jumelles dans l’objectif commun de mettre à l’honneur Musique et Image, cœur de nos activités.

Notre partenaire et producteur exécutif

GL EVENTS

GL events est fier de s’associer à « Sœurs jumelles », le premier Festival qui réunit la musique et l’image.
En tant qu’acteur majeur de l’événementiel et fort de son savoir-faire en matière de création mêlant image et musique, GL events est partenaire de l’événement et organisera pendant quatre jours aux rencontres, spectacles et débats.

Nos partenaires institutionnels

SACD

La SACD (Société des auteurs et compositeurs dramatiques) est la plus ancienne société d’auteurs au monde. Elle est une société civile à but non lucratif appartenant aux auteurs qui en sont membres. Créée par Beaumarchais en 1777, elle regroupe aujourd’hui les auteurs de cinéma, d’audiovisuel, du web, du spectacle vivant… Véritable société de services aux auteurs, elle collecte et répartit leurs droits, met à leur disposition une assistance juridique, sociale et fiscale, leur propose des modèles de contrat, des espaces de travail, crée des rencontres et défend leurs intérêts collectifs et individuels, délivre les autorisations de jouer leurs œuvres. Elle est présente dans les instances nationales, européennes et internationales pour protéger les auteurs et leurs œuvres, défendre leur statut et leurs conditions de rémunération.
La SACD participe aussi au dynamisme de la création grâce à des actions culturelles financées par la copie privée. La SACD est heureuse de soutenir le Festival Sœurs Jumelles pour cette nouvelle édition.

SACEM

Figure de proue de l’écosystème musical, la Sacem est également un acteur clé du financement du cinéma à travers ses aides à l’écriture de musique originale, du court au long-métrage en passant par le film d’animation ou le documentaire.

La Sacem est partie prenante de Sœurs Jumelles, rendez-vous réunissant les professionnels de la musique et de l’image, dont la programmation artistique s’accompagne de grands débats sur les enjeux d’avenir pour la création. La Sacem contribuera activement aux réflexions autour de questions aussi cruciales que celles sur la création de valeur pour les créateurs de musique, de la place de la musique dans la formation des futurs professionnels de l’image ou encore de la rémunération générée par les plateformes de streaming audiovisuelles et de vidéo à la demande. Cette seconde édition promet d’être passionnante !
La musique accompagne nos vies et, depuis 171 ans, la Sacem accompagne celles et ceux qui la créent. 197 000 auteurs, compositeurs et éditeurs l’ont choisie pour gérer leurs droits d’auteur, dont un très grand nombre de compositeurs de musique pour l’image. La Sacem agit pour faire rayonner toutes les musiques dans leur diversité et contribue à la vitalité et au rayonnement de la création sur tous les territoires, via un soutien quotidien à des projets culturels et artistiques.
Parce que la musique s’écoute autant qu’elle se regarde, elle tient une place essentielle au cœur du processus de création cinématographique. Elle contribue à l’identité même du film, en installant une ambiance, un rythme et en sublimant les émotions. Le compositeur de musique est bien le troisième auteur de l’œuvre aux côtés du réalisateur et du scénariste.

Nos partenaires territoriaux

ROCHEFORT MARITIME – LA VILLE DE ROCHEFORT Rochefort, l’image et la musique, c’est une histoire d’amour avec Les Demoiselles que Jacques Demy a tourné sur notre place, dans nos rues en 1966. C’est alors toute une ville qui ouvrait ses portes et son cœur au réalisateur mais aussi au compositeur Michel Legrand. Le nom de ce génie figure au fronton de notre Conservatoire comme une marque, s’il en fallait une, de notre attachement à la synthèse de ces deux arts. Avec le temps, cette passion est devenue réciproque. Nos paysages, notre patrimoine sont les théâtres de tournages de plus en plus nombreux. Grâce aux réalisateurs, aux comédiens, techniciens, que nous accueillons toujours avec plaisir, nous sommes les invités de marque des salles obscures et des foyers français. Il y a des invitations qui ne déclinent pas !

PÔLE MAGELIS ANGOULÊME

Créé en 1997 à Angoulême, Magelis est un pôle dédié à l’image avec pour mission de stimuler la création et l’innovation sur le territoire. Avec aujourd’hui une centaine d’entreprises spécialisées, un campus de 16 écoles supérieures et un fonds d’aide à la production parmi les mieux dotés en France, Magelis est un acteur majeur en Europe.
Près de 30 studios d’animation sont aujourd’hui implantés en Charente, dont les producteurs hexagonaux les plus prestigieux, générant un haut niveau d’activité de production de films et de séries pour la télévision. La dynamique du pôle se manifeste également sur les filières de la bande dessinée avec plus de 250 auteurs, de la production de fiction et de documentaire, du jeu vidéo, de la postproduction son avec 5 studios et de l’image numérique avec de nombreux entrepreneurs investis sur des formats innovants.
Le campus compte 16 écoles supérieures spécialisées qui proposent une quarantaine de formations aux 1 600 étudiants présents sur le territoire.
En tant que Syndicat Mixte associant les collectivités territoriales que sont le Département de la Charente, la Région Nouvelle-Aquitaine, l’agglomération GrandAngoulême et la ville d’Angoulême, auxquelles est associée la Chambre de Commerce et d’Industrie de Charente, Magelis est amené à réaliser les aménagements urbains nécessaires à l’implantation des entreprises et des écoles et à mettre en œuvre les outils de coopération visant à animer l’ensemble du réseau.
A ce titre, Magelis joue un rôle prépondérant dans l’attractivité du territoire et s‘emploie à y dynamiser la vie culturelle par une politique active de subventions aux associations de l’image et aux festivals, à l’instar des Sœurs Jumelles.

GROUPE AUDIENS

Audiens est le partenaire de confiance des secteurs de la Culture et des Médias dont la Musique et l’Image en matière de protection sociale. Groupe paritaire à but non lucratif, nous développons, depuis 2003, une expertise exclusive au service des employeurs et des professionnels actifs ou retraités de la culture. Notre large gamme d’offres et de services sur-mesure (retraite complémentaire Agirc-Arrco, santé et prévoyance, gestion de la Caisse des Congés Spectacles, accompagnement solidaire et prévention sociale…) assure à nos adhérents une protection à tous les moments de la vie. Cet accompagnement à 360° permet à nos clients de créer et d’entreprendre en toute sérénité.
Nous proposons également des services d’excellence au sein du Pôle Santé Bergère ainsi que des solutions innovantes en gestion sociale sur notre plateforme dédiée aux employeurs et intermittents, Movinmotion. Nos nombreux engagements en faveur de la préservation de l’environnement, de l’inclusion ou de la lutte contre les discriminations et les violences faites aux femmes placent l’humain au cœur de nos priorités.
Nous soutenons le festival Sœurs Jumelles qui incarne ces engagement communs.
Rejoindre Audiens, c’est faire le choix de la solidarité, de l’expertise, de la proximité et de l’innovation.

Nos grands partenaires

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE

Le groupe Société Générale est heureux de soutenir le festival Sœurs Jumelles, qui explore de nouvelles rencontres entre les univers de la musique et de l’image, en associant professionnels, étudiants et grand public. Ce partenariat fait écho à notre engagement de longue date pour faire vivre le patrimoine musical, en conjuguant valeurs d’excellence, de partage et d’innovation. La culture est un besoin essentiel de nos communautés humaines : une culture vivante, ouverte et créative comme celle que font résonner les Sœurs Jumelles. Nous sommes fiers de les y aider. 

 

VIVENDI 

Vivendi est un leader mondial de la culture, du divertissement, des médias et de la communication. Le groupe détient des actifs de premier plan dans la télévision et le cinéma (Groupe Canal+), la communication (Havas Group), l’édition (Editis), la presse magazine (Prisma Media), les jeux vidéo (Gameloft), le spectacle vivant et la billetterie (Vivendi Village). Le Groupe possède également une plateforme digitale mondiale de distribution de contenus (Dailymotion).

Vivendi est fier d’accompagner Sœurs Jumelles pour sa 2ème édition. Ce festival, au croisement du cinéma et de la musique, reflète parfaitement le positionnement du groupe au cœur des industries culturelles.

 

SONY MUSIC 

Sony Music a permis aux artistes les plus iconiques de se développer et a produit des enregistrements parmi les plus influents de tous les temps. Ses 7 000 collaborateurs, présents dans plus de 30 pays, gèrent un catalogue varié, de l’artiste au succès planétaire à celui plus indépendant, avec pour même objectif : atteindre de nouveaux publics grâce à des innovations et outils digitaux uniques mais aussi repousser les limites de la créativité. Cette créativité est notamment possible grâce à l’image. Utilisée non plus seulement comme un champ d’expérimentation, elle est devenue un réel vecteur de la musique.

En effet, l’image fait partie intégrante de l’œuvre musicale et à l’inverse, la musique guide les émotions créées par l’image. Elles se relient pour nous donner du rêve, de la tension, de l’amour, du sens… 

Sony Music France se devait donc d’être présent aux Sœurs Jumelles, festival mettant à l’honneur cette union. 

Mais c’est aussi en tant qu’acteur engagé sur les questions de la diversité et de la valorisation des professionnelles de l’industrie musicale que Sony Music France s’associe au festival. Avec la conviction qu’il est possible de créer ce qu’il y a de meilleur en considérant la diversité et les différences de points de vue, Sony Music France souhaite rappeler, lors de l’événement, l’importance de la place des femmes dans la culture.

 

META 

La mission de Meta est de donner à tous la possibilité de créer une communauté et de rapprocher le monde entier. Nous sommes engagés à ainsi donner une voix à chacun et une chance à tous, à promouvoir la diversité et l’inclusion, à développer des technologies qui permettent à chacun de créer pour le monde d’aujourd’hui et de demain. Nous sommes persuadés que l’innovation technologique est un formidable outil pour développer et préserver les initiatives culturelles. La Culture est un facteur de progrès. C’est pourquoi nous sommes particulièrement fiers de soutenir le Festival des Soeurs Jumelles, qui intègre dans sa réflexion les évolutions technologiques au service de l’Image et la Musique. Le soutien visible du Festival à la création féminine est également un engagement fort qui fait écho au soutien à l’entreprenariat au féminin que Meta développe notamment dans le cadre de son initiative SheMeansBusiness 

 

VINCI AUTOROUTES 

Concessionnaire de l’État et partenaire des collectivités territoriales, VINCI Autoroutes dessert en France 10 régions, 45 départements, 14 métropoles, plus d’une centaine de villes de plus de 10 000 habitants et des milliers de communes rurales situées à proximité de son réseau concédé, long de 4 443 kilomètres. A ce titre, VINCI Autoroutes œuvre à la valorisation du patrimoine culturel des territoires traversés par son réseau, notamment en soutenant de nombreux événements et manifestations tout au long de l’année. C’est dans ce cadre que VINCI Autoroutes a souhaité soutenir le festival Sœurs Jumelles, à Rochefort, à proximité des autoroutes A10 et A837.

Nos partenaires sur la journée dédiée aux femmes

KERING 

L’engagement de Kering auprès des femmes est au cœur des priorités du Groupe et s’étend, à travers Women In Motion, au domaine des arts et de la culture, où les inégalités femmes-hommes sont encore criantes, alors même que la création est l’un des vecteurs de changement les plus puissants.

En 2015, Kering lance Women In Motion au Festival de Cannes avec pour ambition de mettre en lumière les femmes du cinéma, devant et derrière la caméra. Le programme s’est depuis étendu à la photographie, à la musique, à la chorégraphie, à l’art ou encore au design. Le programme récompense, à travers ses Prix, des figures inspirantes et de jeunes talents féminins, et offre, dans le cadre de ses Talks, un lieu d’expression à des personnalités qui partagent leur regard sur la représentation des femmes au sein de leur profession.

Women In Motion est une tribune de choix pour contribuer à changer les mentalités, saluer les personnalités marquantes, et réfléchir à la place des femmes et à la reconnaissance qui leur est accordée dans les arts et la culture, tant il est vrai que la question des inégalités traverse aujourd’hui tous les domaines de la création.

Kering est heureux de soutenir cette année encore le festival Sœurs Jumelles et lutter ainsi contre l’invisibilisation des métiers de la musique au féminin, en rendant aux femmes du secteur la place qui leur est due.

 

MATMUT 

Le Groupe Matmut est un acteur majeur sur le marché français de l’assurance.

Avec 4,1 millions de sociétaires et près de 8 millions de contrats, il offre à tous – particuliers, professionnels, entreprises, associations – une gamme complète de produits d’assurance des personnes et des biens (auto, moto, bateau, habitation, responsabilités, protection de la famille, santé, protection juridique et assistance) et de services financiers et d’épargne (crédits auto, projet, assurance emprunteur, livret d’épargne, assurance vie…). Le Groupe Matmut compte aujourd’hui 6 500 collaborateurs dont les deux tiers sont des femmes. Des collaborateurs qui ont souhaité en 2020 attribuer une partie de leur don de congés à la Fondation des Femmes.

Dans le cadre de sa politique RSE, le Groupe Matmut soutient des actions concrètes en faveur de la promotion des Femmes dans des métiers dits masculins. C’est dans cette démarche que le Groupe a décidé de soutenir la journée dédiée du 22 juin prochain du Festival Sœurs Jumelles, dans une volonté de contribuer à l’identification de solutions concrètes et rendre disponible ces échanges au plus grand nombre.

Le Groupe Matmut est par ailleurs engagé dans le domaine de l’accessibilité à la culture à travers son programme Matmut pour les Arts. Ce programme est principalement incarné par la gestion en régie directe du Centre d’art contemporain de la Matmut – Daniel Havis à Saint-Pierre-de-Varengeville (Seine-Maritime), qui propose 4 à 5 expositions par an accessibles à tous gratuitement. Et complété par l’accompagnement d’une quinzaine de structures culturelles partout en France dans leurs propres démarches d’accessibilité à la culture.

 

SNCF

Entreprise engagée depuis plus de 80 ans au service de la mobilité sur tous les territoires, SNCF innove pour proposer à chacun des modes de transports partagés, adaptés et plus écologiques.

Cette ambition est incarnée par sa signature de marque « SNCF. Pour nous tous ».  

S’il joue un rôle majeur dans l’activité économique et sociale du pays, le Groupe est également un acteur culturel de premier plan dans divers domaines (musique, arts visuels et de la scène, cinéma, lecture et littérature,… ) en participant chaque année à de nombreux événements à travers toute la France.

Après avoir soutenu l’édition de lancement en 2021, SNCF accompagnera à nouveau le Festival Sœurs Jumelles en 2022, avec lequel elle partage des valeurs communes.

L’entreprise ferroviaire s’associera particulièrement à la journée d’ouverture spécialement dédiée aux femmes, en acheminant 120 d’entre-elles en TGV, pour un voyage exceptionnel vers Rochefort. 

SNCF Mixité, participera activement à cette rencontre. Ce réseau précurseur en France (né il y a 10 ans sous le nom de SNCF au Féminin) regroupe celles et ceux qui s’engagent pour faire progresser l’égalité femmes-hommes au sein du Groupe. 

Il réunit aujourd’hui 11 000 collaboratrices et collaborateurs.

Nos partenaires privés

ORANGE CONTENT 

Implanté dans 26 pays, Orange donne à tous les clés d’un monde numérique responsable et répond aux envies de divertissement de ses clients sur tous les écrans et à l’international.
Les équipes d’Orange accompagnent et soutiennent au quotidien les pays dans leur stratégie d’offres de convergence (5G et fibre). Elles contribuent à l’enrichissement de l’expérience client en proposant des contenus diversifiés et de qualité, disponibles à tout moment, à la maison comme en mobilité, via l’ensemble de ses réseaux et plateformes.

Fort de ses 10 millions de clients TV, de la puissance de ses réseaux et de son implantation en Europe, Afrique et Moyen-Orient, Orange compte parmi les partenaires incontournables du secteur du divertissement : cinéma, audiovisuel, musique, jeux vidéo. Dans ce contexte, la présence d’Orange aux côtés de Sœurs Jumelles, événement engagé au croisement de différents univers (musique, image, innovation), complète l’action du groupe dans sa démarche novatrice et responsable en faveur des contenus.

 Et parce que les réseaux d’Orange permettent de transmettre toujours plus de données, ils ouvrent la voie à de nouvelles expériences inédites : les nouveaux usages de réalité immersive illustrent bien ces possibilités. C’est dans cette idée qu’Orange a également souhaité accompagner Sœurs Jumelles sur ses besoins de connectivité en tant que partenaire officiel, dans l’idée de rendre possible un maximum d’expériences connectées. 

SONY CORPORATION 

Sony Corporation est responsable des activités Produits électroniques et solutions professionnelles (EP&S) au sein du groupe Sony. Avec pour ambition de “continuer à proposer le Kando (l’émotion par le divertissement) et Anshin (la paix de l’esprit) par le biais de la technologie et de projets innovants”, Sony crée des produits et des services dans des domaines tels que ; le son et le divertissement, l’image et les communications mobiles. Pour plus d’informations, rendez-vous sur : http://www.sony.net/

SONY CSL

Sony CSL (Computer Science Laboratories) est un laboratoire de recherche fondamentale basé à Tokyo et Paris dont l’équipe « musique et intelligence artificielle » a une vision centrée sur l’artiste : le développement d’une nouvelle génération d’outils de production musicale basés sur l’Intelligence Artificielle, qui augmentent la créativité et sont bénéfiques au processus de création musicale. L’équipe considère que les musiciens et les ingénieurs travaillant à l’unisson sont essentiels au processus d’innovation. Cela permet de surmonter le double problème où d’une part, les ingénieurs peuvent ne pas être conscients de ce que les musiciens recherchent sur le plan artistique et, d’autre part, les musiciens peuvent ne pas être conscients des possibilités qu’offre la technologie pour de nouvelles pratiques musicales. Le laboratoire collabore étroitement avec des artistes tels que Uele Lamore, le beat maker Twenty9, le producteur Whim Therapy, le rappeur Niro et bien d’autres. 

Les nouvelles technologies et la créativité musicale vont toujours de pair et la musique a une place majeure dans l’esthétique des images : des jeux vidéo, des clips, des films ou des publicités- il semblait donc naturel pour Sony CSL de participer et de s’associer a la deuxième Edition du festival les « Sœurs Jumelles » et présenter ses activités.  

SONY PLAYSTATION 

Reconnu comme l’un des leaders mondiaux du divertissement interactif et numérique, Sony Interactive Entertainment (SIE) est responsable de la marque PlayStation® et de sa gamme de produits et services. La marque PlayStation® est synonyme d’innovation sur le marché depuis le lancement du système PlayStation® original au Japon, en 1994. La gamme de produits et de services PlayStation® comprend PlayStation®5, PlayStation®4, PlayStation®VR, PlayStation®Vita, PlayStation®3, PlayStation®Store, PlayStation®Plus, PlayStation™Video, PlayStation™Music, PlayStation™Now ainsi que les nombreux titres à succès PlayStation® nés du savoir-faire du réseau Worldwide Studios de SIE.

FIMALAC

Depuis plus de 10 ans, le Groupe Fimalac Entertainment accompagne la culture.

Attachée à la promotion du patrimoine artistique et culturel français, et convaincue du rôle fédérateur que joue la culture dans le monde, Fimalac, fondée par Marc Ladreit de Lacharrière, crée et accompagne de nombreux projets favorisant le rayonnement de la culture.

La création d’une entité dédiée au divertissement est apparue comme une évidence pour soutenir la filière du spectacle vivant. Fédérer les acteurs du secteur de la variété, du théâtre, des musiques actuelles, de l’humour, du jazz et des musiques électroniques, permet une continuité et un développement de la création artistique. La 1ère action de Fimalac dans le divertissement remonte à 2010 pour accompagner des sociétés de production sur un marché en mutation. Depuis, le Groupe Fimalac Entertainment n’a cessé de se développer en réunissant l’ensemble des savoir-faire nécessaires à l’organisation et à la structuration de la filière du divertissement.

C’est donc tout naturellement que le Groupe Fimalac a souhaité apporter son soutien au projet des Soeurs Jumelles, initié par Madame Julie Gayet, dans le cadre de rencontres professionnelles et publiques autour de la musique et de l’image, l’organisation de tables rondes, conférences, masterclass,…

MEDIAWAN 

Fondé fin 2015 par Pierre-Antoine Capton, Xavier Niel et Matthieu Pigasse, Mediawan est l’un des principaux studios européens indépendants de contenus audiovisuels. Le Groupe fédère les meilleurs talents de la création audiovisuelle en étant présent sur l’ensemble de la chaîne de valeur : la production de contenus originaux en fiction, flux, cinéma, documentaires et animation grâce à plus de 50 labels en France, Italie, Espagne, Angleterre, Pays-Bas, Finlande et au Sénégal (Mediawan Studios), la distribution de contenus audiovisuels (Mediawan Rights, LS Distribution et Telmondis Distribution) et l’édition de chaînes et services digitaux (Mediawan Thematics). Depuis un an, Mediawan, en partenariat avec LEONINE STUDIOS, est un acteur indépendant majeur de la production et de la distribution de contenus en Europe.

En 2021, Mediawan ouvre son département Musique, dirigé par Sasha White, avec pour objectif de faire du son un sujet central de la production audiovisuelle.

C’est dans ce contexte que Mediawan est ravi de pouvoir collaborer avec le festival Sœurs Jumelles pour porter encore plus haut cette ambition.

AUDIO NETWORK 

Avec plus de 20 ans d’expertise dans l’édition musicale pour la télévision, le cinéma, la publicité et les entreprises, Audio Network compte aujourd’hui plus de 200 000 compositions originales dans plus de 400 genres différents. Un catalogue qui ne cesse de s’enrichir avec près de 20 nouveaux albums par moi. 

Depuis 2017 Audio Network France propose un service premium pour les grands acteurs de la communication et de la télévision en France, en Belgique et au Luxembourg  tout en développant les parties artistiques, juridiques et le marketing.

STELIA 

STELIA Aerospace est une marque d’Airbus Atlantic, numéro 2 mondial pour les aérostructures, numéro 1 pour les sièges pilotes et figurant dans le Top 3 pour les fauteuils passagers Premium. La gamme de fauteuils Première classe, classe Affaires Premium et classe Affaires de STELIA Aerospace, luxurieuse et sur-mesure, est le premier choix de plus de 50 compagnies aériennes prestigieuses à travers le monde. Tous les produits STELIA Aerospace ont reçu l’approbation de la FAA et de l’EASA et sont qualifiés sur leurs plateformes respectives Boeing et Airbus. 

 

MERCURE 

Mercure est honoré et fier d’accueillir le Festival au sein du Mercure Rochefort La Corderie Royale dans sa bâtisse historique du XVIIe siècle entièrement rénovée. Un déjeuner VIP de produits locaux raffinés y aura lieu chaque jour dans notre restaurant au cadre unique. Au fil du Festival, des interventions inspirantes se dérouleront dans notre zone de discussion et de débat.

Mercure est une marque milieu de gamme qui allie la force d’un réseau international à des expériences authentiques et locales. L’engagement inébranlable de la marque envers la qualité garantit un niveau de service constant et fiable dans chaque Mercure à travers le monde, tandis que le design unique de chaque hôtel reflète le caractère et la culture de sa localité. En transformant l’ordinaire des voyageurs d’affaires et de loisirs, les membres des équipes de chaque hôtel Mercure sont reconnus pour leur passion, leur enthousiasme et leur convivialité, partageant leur connaissance de la scène locale, donnant des conseils et divertissant leurs hôtes avec des anecdotes sur l’histoire et le folklore local. Les hôtels Mercure sont idéalement situés en centre-ville, en bord de mer ou en montagne, avec plus de 810 hôtels dans plus de 60 pays. Mercure fait partie de Accor, un leader mondial de l’hôtellerie, fort de plus de 5 200 hôtels et de 10 000 espaces de restauration et bars implantés dans 110 pays.

 

INTERPARFUMS 

Fondée par Philippe Benacin et Jean Madar en 1982, Interparfums crée, fabrique et distribue des parfums de prestige et des cosmétiques sur la base de contrats de licence mondiaux et exclusifs sous les marques Moncler, Boucheron, Coach, Jimmy Choo, Karl Lagerfeld, Kate Spade, Montblanc et Van Cleef & Arpels notamment. La société est également propriétaire des parfums Lanvin et de la Maison Rochas et est présente dans plus de 100 pays au travers d’un réseau de distribution sélective.

 

ARMOR LUX

Fondée en 1938 à Quimper, Armor-lux défend un savoir-faire d’exception dans la fabrication de vêtements de qualité.

Plus qu’une marque, Armor-lux symbolise aujourd’hui un art de vivre, des collections d’inspiration marine, des vêtements authentiques et durables ainsi que des engagements forts en matière de préservation de l’emploi, de la santé et de l’environnement. www.armorlux.com. 

Armor-lux (84 ans d’existence, 600 salariés) est fière et heureuse de soutenir le festival Sœurs jumelles. Ce partenariat s’inscrit dans la logique des actions menées par Armor-lux depuis plus de vingt ans pour faire rayonner dans l’Ouest de la France des projets qui ont du sens. Armor-lux s’associe à la volonté du festival de célébrer la rencontre de la musique et de l’image et de reconnaître l’importance des femmes dans les industries culturelles.

PURESSENTIEL 

Puressentiel, leader de la santé naturelle est fier d’accompagner le Festival Sœurs Jumelles dont il  partage son aspect culturel et ses engagements.

Créé par Isabelle et Marco Pacchioni en 2005, Puressentiel, laboratoire familial et indépendant, est devenu le premier laboratoire d’aromathérapie en pharmacie et en parapharmacie en France et en Europe. Le laboratoire compte aujourd’hui 9 filiales dans le monde et ses 280 produits à l’efficacité et tolérance démontrées par plus de 500 études et tests, sont distribués dans plus de 90 pays. Il est un acteur majeur du secteur dans le monde. Depuis 2018, Puressentiel a créé la Fondation Puressentiel qui a pour mission la protection de la nature, de l’enfance et de la santé pour mieux vivre ensemble tout naturellement 

GOBI

Gobi est très fier d’être partenaire du festival Soeurs Jumelles, qui partage nos valeurs d’engagement durable, d’ouverture et de partage. Depuis 2010, Gobi met l’éco-design au cœur du quotidien des entreprises et de ses utilisateurs, en proposant des gourdes pop et colorées à la fois éco-conçues, 100% fabriquées en France et assemblées dans des centres de réinsertion. Gobi est aussi membre du 1% pour la Planète et reverse 1% de son chiffre d’affaires à des associations environnementales. Ensemble, Gobi et les Soeurs Jumelles vous proposent un événement zéro jetable et 100% made in France.

Nos partenaires médias

BRUT

Média digital créé en 2016, Brut est né d’une conviction : celle que les médias dits “traditionnels” ne racontent plus le monde. Après six ans d’existence, Brut est le premier média social-first d’Europe, avec un développement sur 4 continents et un demi-milliard de personnes touchées dans le monde. En France, Brut est la première source d’information des moins de 35 ans sur les sujets structurants de demain tels que le féminisme, l’écologie ou encore la défense des minorités.

ÉCRAN TOTAL

Depuis plus de 25 ans, Ecran total est le média de référence pour tous les professionnels de la création audiovisuelle et cinématographique. La digitalisation des titres s’est opérée en plusieurs étapes pour accompagner ses clients historiques dans un marché en perpétuelle transformation. Ces évolutions ont permis de maintenir la grande qualité de nos contenus tout en attirant de nouveaux lecteurs sur tous les supports. Depuis 2013, la ligne éditoriale business en fait le media le plus influent du secteur.

Ecran total, fort de son expertise et de sa volonté d’accompagner les professionnels du son et de l’image, s’associe cette année avec le Festival Soeurs Jumelles.

FRANCE TÉLÉVISION

France Télévisions est le premier groupe audiovisuel français en audience (29,1% de part d’audience sur les 4 ans et + en 2021) et regroupe :
– 1 plateforme vidéo france.tv et une gamme complète d’offres numériques thématiques (info, jeunesse, sport, culture, éducation, outre-mer)
– 4 chaînes de télévision nationales : France 2, France 3, France 4/Culturebox, France 5 
– 1 média global d’information en continu sur tous les supports : France info 
– 2 réseaux :  24 antennes régionales en métropole (France 3) et 9 médias globaux tv/radio/web en outre-mer (les 1ère)

 

France Télévisions est particulièrement fière  cette année de compter parmi les nouveaux partenaires de la deuxième édition du festival « Soeurs Jumelles ».

Ce nouveau rendez vous incontournable nous offre l’occasion de mettre en lumière toutes les créations de la Musique et de l’image et d’aller à la rencontre de tous les créateurs.

 

MADAME FIGARO 

Madame Figaro, le label d’influence

Depuis 40 ans, Madame Figaro donne du sens et de la valeur à tous les signes de l’air du temps en décryptant les dernières tendances et en mettant en valeur les personnalités qui imaginent le futur et nous aident à le comprendre. Madame Figaro est une marque de caractère et d’influence au rayonnement multiple basé sur 3 piliers fondamentaux : la création – l’entreprenariat au féminin– la culture.

La rédaction de Madame Figaro est heureuse de soutenir pour la seconde fois la nouvelle édition du Festival Sœurs Jumelles et de mettre en lumière les femmes au sein des industries de la musique et de l’image.

Ce partenariat s’inscrit dans la lignée des actions menées en faveur des femmes dans la culture :  Qu’elles soient photographes, avec la création du prix de la photo Madame Figaro avec les Rencontres d’Arles, qui promeut des artistes féminines d’exception ; dans la littérature, avec le Grand prix de l’héroïne qui récompense des livres dont le personnage principal est une femme singulière ; ou enfin, dans le cinéma, avec le soutien aux femmes du 7e Art lors du Festival de Cannes et tout au long de l’année.

 

TÉLÉRAMA 

Spectatrice assidue et gourmande, la rédaction de Télérama invite ses lecteurs chaque semaine dans ses pages – et chaque jour sur son site et son appli – à suivre le meilleur de ce qui s’invente ici, ailleurs, maintenant, quoiqu’il arrive, et quel que soit l’étrangeté des temps. Elle aime à partager ses admirations et ses plaisirs en s’associant à des festivals et des lieux et en réalisant des événements. 

Il était donc naturel pour Télérama de devenir partenaire du Festival Sœurs jumelles. Parce que plus que jamais la rédaction est solidaire, et apporte son soutien au cinéma et à toute la culture en général. On ne peut pas se passer de cette culture, qui forge nos esprits, fait voyager nos corps, imagine d’autres façons de partager le beau, le vif, l’insoupçonné, le fantastique ! Et quelle plus belle occasion que de venir le rencontrer au festival Sœurs jumelles ! Beau festival ! Télérama

 

FIP 

La musique sur FIP s’écoute comme se regarde un bon film, avec ses scènes d’action rythmique, ses ballades épiques, ses notes d’humour atypiques ou ses moments de tendresses mélodiques.  

Des musiques qui racontent des histoires et qui évoquent si facilement des images. C’est d’ailleurs pour cela que FIP soutient depuis toujours sa sœur l’image que ce soit en diffusant des extraits de bandes originales ou en soutenant films et festivals. Et puis bien sûr avec son émission « Certains l’aiment FIP » qui jongle avec les répliques de films et les BO. 

C’est donc tout naturellement que FIP s’associe à « Soeurs Jumelles », un festival qui célèbre l’histoire fusionnelle entre musique et image et qui donne une vraie priorité à la place des femmes dans ce milieu. Autant de valeurs qui rejoignent celles que soutient FIP toute l’année.  

Deux supports différents pour un même amour de l’image et du son… bref, comme le dit si bien la chanson : « des sœurs jumelles nées sous le signe des gémeaux » ! 

 

FRANCE BLEU LA ROCHELLE 

” France Bleu est un réseau de radios publiques dont l’engagement principal est une proximité avec le tissu local. La Charente-Maritime est une terre fertile de projets culturels en tout genre avec lesquels France Bleu La Rochelle travaille au quotidien.  La radio est aussi reconnue sur les territoires des deux Charentes comme étant un véritable relais d’informations sur les évènements culturels des départements. 

Le festival des Sœurs Jumelles et France Bleu partagent de nombreuses valeurs en commun. Tout d’abord, la station place au cœur de ses actions la transmission de savoir mais aussi une envie de donner la parole et de mettre en avant le travail des acteurs et actrices du son et de l’image. C’est donc naturellement que cette collaboration entre ces deux institutions devrait perpétuer. ”  Gilles Bonbonny, Directeur de France Bleu La Rochelle